AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 finn { des retrouvailles dans un sex-shop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Sam 13 Sep - 20:21

finn  & rayna

des retrouvailles dans un sex-shop

Parcourir la ville à la recherche des meilleurs prix pour les petits mariages était devenue une habitude ! J’adorais apprendre des choses chez les petits commerçants, ils avaient toujours un tas de chose à nous dire, quelque fois, je me demandais pourquoi je n’avais pas simplement prit la voie  des fleurs ! J’adorais les fleurs, j’avais la main verte, alors pour ne pas m’être lancée  dans  le marché des fleurs ? Bonne question ! Peut-être, car je croyais amplement au mariage, c’était toujours le cas, même si maintenant, j’étais un peu veuve ! Mon mari n’avait jamais renoncé à notre mariage, malgré qu’il m’ait quitté et que je sois tombée enceinte d’un homme avec qui je l’avais trompé ! Heureusement, qu’il ne savait pas réellement que cet homme, enfin maintenant il devait le savoir, c’était presque angoissant ! Je ne savais pas ce qui avait après la mort, mais c’était bizarre, surtout que le fils de ce dernier était en ville à présent et qu’il n’avait pas l’air de vouloir repartir, cela m’angoissait, j’avais un enfant, son enfant et jamais je ne lui avais dit, sans doute, car  je ne voulais pas qu’il plaque tout pour nous ? Puis, cette relation n’avait pas sens, nous avions dix ans d’écart à peu près c’était dingue comme situation !  Je n’avais jamais menti à mon fils au sujet  de son père, ce dernier était loin de nous pour le travail, même si c’était pour les études cela revenait au même, nous n’allions pas jouer sur les mots.

«  C’est parfait ! » Lançais-je  à l’homme qui venait de me proposer un bouquet de marié pour le prochain mariage à faible revenu que j’avais à organisé ! C’était un mariage d’amour ? J’en doutais au vu du manque d’intention que l’un avait envers l’autre, je me rappelais que j’avais beaucoup plus d’intention prévenant envers Finn qu’envers son père, il avait su me séduire et il faut dire qu’il avait tout pour avec son sourire ! Me voilà, en train de penser à nouveau à lui ! Finn, qui était encore dans cette maudite ville, j’avais toujours peur de tomber dessus … c’était encore plus frustrant quand je me promenais en ville avec mon fils, j’avais réellement peur des réactions des autres ! Seul Matt savait exactement qui était le père de mon fils, il faut dire qu’il m’était impossible de cacher quoi que ce soit à ce dernier ! Il lisait en moi comme dans un livre ouvert.  Je n’aimais pas vraiment ça, mais je n’avais pas le choix, il me connaissait parfaitement, j’aurais voulu lui cacher, qui l’aurait comprit lui-même.  Enfin,  je me prenais sans doute la tête pour rien, je n’allais pas le croiser avant son départ et je pourrais enfin reprendre le court de ma vie comme elle l’était avant la mort de son père, mon ex et défunt mari. Je laissais l’homme avec ses fleurs, tandis que je notais sur mon agenda de le rappeler demain après mon rendez-vous avec le couple pour avoir leur ressentit avant d’accepter.

Je déposais mes dossiers dans la voiture, alors que mon ventre commençait à crier famine. La faim était de plus en plus douloureuse, j’avais bien comprit que j’avais besoin de me nourrir, mais mon ventre ne faisait que quémander depuis une bonne heure. Je me décidais de descendre la rue pour prendre un sandwich à la boulangerie. Je regardais autour de moi laissant mon regard flirter avec chaque chose ou personne qu’il croisait. Au loin, je pouvais voir cette chevelure brune et bouclé dans laquelle j’adorais passer mes doigts pour embêter la personne à qui appartenait ses cheveux.  J’étais mal, d’un coup je restais tétanisée, qu’allais-je faire ? Je réfléchissais et plus les secondes passaient plus il se rapprochait de moi.  Je ne regardais pas l’écriteau qui annonçait le sex-shop.  Je voulais juste me protéger être à l’abri de son regard, ne pas devoir lui parler.  La personne tenant l’endroit me regardait avec un de ces regards dégoutant qui ne me donnait qu’une envie vomir.  Il me proposait son aide et je finissais par remarquer où j’étais, je devais sortir de cet endroit ou alors juste subir le regard  démoniaque de cet homme simplement pour éviter un homme que j’avais aimé et que j’aimais sans doute encore pour me comporter comme une gamine de quinze ans.


luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Sam 13 Sep - 21:48


Rayna & Finn
Des retrouvailles...dans un sex-shop.
Cela faisait maintenant deux semaines que j'étais de retour à Manchester. Je commençais à reprendre certaines de mes anciennes habitudes, les mélangeant à d'autres toutes récentes. Il y avait tellement de choses nouvelles dans ma vie et j'essayais de les encaisser une par une, en essayant de ne pas faire de conneries. Petit à petit, j'avais l'impression de devenir mon père, au téléphone vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sans oublier le faite que j'étais souvent enfermé dans mon office aka celui qui appartenait à mon père. C'était tellement bizarre de se retrouver assis sur sa chaise, à regarder les cadres de famille sur le bureau. Je m'étais étonné en voyant une ancienne photo de moi, dessus, j'avais à peine quatre ans et je tenais dans ma main une voiture en bois. Comme quoi, il avait tenu à moi bien plus que je le pensais. Il y avait même la photo de mariage avec Rayna, dans une vieille chapelle avec un Elvis Presley bien trop gros pour le rôle. Je ne m'étais pas résigné à les enlever, car j'avais encore l'impression que mon père allait entrer dans son bureau à un moment où un autre et me demander de me lever de son fauteuil. Quand je vivais en Amérique, mon paternel ne m'avait jamais manqué et maintenant qu'il n'était plus de ce monde, un certain manque se faisait sentir.

Je passais une main sur mon visage, espérant me réveiller et chasser ses pensées de ma tête. Je regardais la vue de la ville depuis mon bureau, c'était fou comment les gens pouvaient ressembler à des fourmis, vue d'ici. Ils marchaient, courraient alors que moi, je restais immobile, dans ma tour. Il fallait que je bouge, que je prenne l'air frais loin du travail sinon, j'allais devenir fou. J'attrapais la veste de mon costume et la passais tout en me dirigeant jusqu'à la porte. Je n'étais pas habitué à porter des costumes cinq jours par semaine, j'avais l'impression d'être Barney Stinson, sans le côté awesome et legendary du personnage. « Je sors, Emilia. » Lançais-je à ma secrétaire, marchant rapidement jusqu'à l'ascenseur alors, qu'elle s'empressait de venir à ma rencontre. Elle voulait sûrement que je signe des papiers ou que je confirme des rendez-vous mais, pour l'instant, il était hors de question que je reste une minute de plus dans cet endroit. « Pas maintenant. » Ajoutais-je alors qu'elle allait ouvrir la bouche. Cinq minutes plus tard, j'étais dehors, prenant de grandes bouffées d'air, tout en appréciant la chaleur du soleil. Souffler, voilà tout ce que je voulais faire. Et puis, je m'étais mis à marcher, mettant un pas devant l'autre sans vraiment chercher un endroit où aller. Mes yeux observaient chaque tête qui passait devant moi. Manchester était une grande ville, mais j'espérais tout de même retrouver une tête brune familière parmi la foule. Une personne que je tentais à tout prix de revoir, mais celle-ci semblait jouer les fantômes ou était dur à trouver. Les mains dans les poches, je continuais ma promenade, alors que mon portable vibrait dans ma poche pour la cinquième fois. Ces gens allaient me rendre fous. Je me dépêchais de décrocher, portant l'appareil à mon oreille avant de m'exclamer : « j'espère que c'est important. » Sans attendre le "Allo" de l'appelant. Je soupirais alors qu'Emilia m'expliquait d'une voix gênée qu'une certaine personne voulait me voir. « Dites-lui que je suis en plein rendez-vous et que je vous ai dit que je ne veux pas être dérangé. » Rétorquais-je, alors qu'une sensation bizarre me mit en alerte, c'était comme si on me regardait de loin. « Cela attendra même si c'est important. » Je n'étais qu'à moitié à l'écoute de ma secrétaire, alors que mon regard trouva enfin la personne que je cherchais. « Rayna... » Soufflais-je en regardant la brunette se dépêcher d'entrer dans un magasin. « J'ai besoin de souffler Emilia et si ce monsieur commence à s'énerver, envoyer le se faire voir de ma part...Mais si vous pouvez lui dire ça! » Je raccrochais, rangeant mon portable dans la poche intérieur de ma veste de costume avant d'entrée à mon tour dans la boutique. Je n'avais même pas remarqué dans quel genre d'endroit, je venais de foutre mes pieds. Rayna était là, parlant avec le vendeur qui lui lançait un regard loin d'être catholique. Elle était toujours aussi magnifique et les années qui s'étaient écoulées depuis nos adieux l'avaient rendu encore plus belles. Je m'avançais doucement, une main dans ma poche de pantalon, laissant l'autre le long de mon corps. « Ce n'est pas dans ce genre d'endroit, que je pensais te retrouver. » Lançais-je alors qu'elle me faisait dos. J'attendis qu'elle se retourne, contemplant son visage mais, surtout cette bouche que j'avais tant de fois embrassé. « Bonjour Rayna. » Lançais-je avec un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Sam 11 Oct - 15:12

finn  & rayna

des retrouvailles dans un sex-shop

Si j’avais su que ma journée allait tourner aussi mal, jamais je ne serais sortie de mon lit et j’aurais passé ma journée avec mon fils Enzo. Tenter d’éviter mon ex qui était aussi le fils de mon défunt mari dont je n’étais pas encore divorcée à sa mort, mais aussi le fils de mon fils était à croire un sport de haute voltige. Je le croisais depuis qu’il était là, mais je n’étais jamais bien sûre qu’il m’ait vu ou non, j’espérais qu’il ne m’avait pas vu toutes les fois où j’avais pu moi le voir. Car, je serais peut être triste qu’il n’ait pas tenté de me parler, alors que dans le fond je voulais éviter de lui parler. Les femmes, tout sauf compliqué ? Messieurs, ne nous croyaient pas, nous sommes largement compliqués et un jour on fera une notice pour comprendre nos paroles et nos résonnements ! Ce n’est pas difficile une fois tout ç a en main. Je comprenais les femmes qui changeaient de bord dans le fond, c’était moi compliqué de se prendre la tête avec une femme qu’avec un homme, car on disait les choses soit franchement, soit en mâchant nos mots laissant l’autre tenter de piger ce qu’on voulait dire, et quoi de mieux qu’une autre femme pour comprendre ? Bref, un simple arrêt à la boulangerie me porta totalement la poisse, je me retrouvais presque nez à nez avec celui que je tentais d’éviter depuis un long moment, manque de peau.

Sur le moment, je n’avais pas su quoi faire courir à ma voiture ? Elle était à côté de lui presque, ce n’était même pas la peine, le temps se resserrait sur moi, alors j’avais pris la première porte de la boutique qui était au plus proche. Grosse erreur. Je m’étais engouffrée dans la boutique du sexshop. Je me retrouvais seule face à ce vendeur avec une tête qui faisait plus peur qu’autre chose. Qui aurait envie de lui acheter quoi que ce soit ? Aucune idée. Je regardais ce que possédait ce magasin sans la moindre intention d’acheter, c’était vraiment le temps que Finn passe et aille voir ailleurs. J’espérais vraiment que dans ma tête que ce dernier ne m’ait pas vu pour le coup et qu’il aille faire ce qu’il avait d’important à faire. Je sentais ce regard qui me donnait l’impression d’être sale de ce propriétaire qui me m’était mal à l’aise, j’étais vraiment prête à tout supporter pour éviter le jeune homme, je soufflais et regardais un peu dehors, mais je n’apercevais plus le jeune homme, enfin je ne l’avais pas non plus vu passer, donc je me méfiais et préférais rester encore un peu dans ce lieu pas si fréquentable.

Je regardais l’endroit avec les déguisements et me sentais un peu mal. Jamais je n’avais eu besoin de ça pour exciter un homme, j’étais peut être plus attirante que d’autre ? Non, pas du tout, du moins j’avais de l’âge derrière moi et forcément cela devait jouer contre moi pourtant ce n’avait pas l’air d’être le cas. Je touchais vite fait les menottes en velours rose rigolant un peu avec moi-même en m’imaginant les utiliser. Pas de grand risque. J’étais tellement une poissarde, que je serais capable de perdre la clefs et de rester attacher à mon partenaire ou encore au lit obligé d’aller voir la police ou de venir ici pour demander les doubles … tout sauf drôle et surtout comme passer pour une nymphomane. Je souriais doucement avant de remettre mes mains dans mes poches pour sortir mon téléphone et envoyer un message à ma secrétaire.


Le vendeur m’avait demandé ce que je cherchais au final, pas grand-chose n’avais-je avoué. Il l’avait compris m’expliqua-t-il, mais que si je voulais de l’aider pour découvrir, il était là. La voix de Finn résonna dans ma tête, je me retournais en me sentant de suite mal à l’aise sans doute l’endroit où nous étions, mais aussi de l’avoir devant moi. « Je m’en doute et moi je ne pensais pas te voir ! » Lâchais-je à mon tour. « Bonjour finn. » J’allais faire quoi moi maintenant ? Tenter de fuir ? Peut-être c’était une assez bonne idée ça. Je mordais ma lèvre reprenant mon téléphone, attention moment de comédie grandiose à venir. « Désolée, je n’avais pas vu l’heure je vais devoir y aller … j’espère que tu vas bien. » Je rangeais mon téléphone pour partir, mais je me sentais conne de lui dire qu’il allait bien et que du moins je l’espérais il venait de perdre son père. « Désolée pour ton père. » Je me sentais maintenant coupable.



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Lun 13 Oct - 13:00


Rayna & Finn
Des retrouvailles...dans un sex-shop.
J'avais l'impression de devenir comme mon père au fur et à mesure du temps passé dans cet immeuble. Et c'était une chose qui ne pouvait arriver, je refusais catégoriquement de faire passer cette entreprise avant ma propre vie, rien à faire si cela voulait dire perdre un peu d'argent. Je faisais tout de même du mieux que je pouvais, ajoutant les compétences que j'avais gagnées de mon côté pour que Konogan entreprise gagne en nouveauté. Après tout, s'il y avait bien une chose qu'il lui fallait, c'était du sang neuf et de nouvelle idée marketing. Mais pour l'instant, ma coupe était plus que pleine et il me fallait prendre l'air pour ne pas devenir fou. J'envoyais légèrement balader ma pauvre assistante, Emilia qui attendait avec impatience de me faire signer tout un tas de paperasses et sortis de l'immeuble.

A peine avais-je mit un pied dehors, que je me sentais déjà mieux. Je respirais fortement, remplissant mes poumons d'air frais, avant de décider de mon chemin. Je laissais le hasard faire le choix à ma place, traversant la route alors que le feu pour piéton venait tout juste de passer au rouge. Il m'était impossible de travailler correctement et je savais très bien pourquoi, ce qui retenait mes pensées avaient un nom, Rayna. D'ailleurs, j'espérais tellement lui tomber dessus que j'observais toutes les têtes qui passaient autour de moi en espérant la retrouver. Mettre la main sur elle, cela avait l'air d'une mission impossible, la brunette avait changé d'appartement et alors que je croyais pouvoir la trouver dans ses endroits habituels, à chaque fois que j'y allais, on me disait qu'elle n'était pas venue depuis un moment. Dans ma tête, il y avait cette petite voix qui me disait que peut-être, cela n'avait pas lieu d'être, mais j'emmerdais le destin et choisissais de l'envoyer balader pour une fois. C'est quelque chose que je devrais faire plus souvent, car après avoir fait cette décision, mon regard se posa sur un visage familier. Il ne me fallut pas longtemps pour la reconnaitre certes, elle avait un peu changé, mais moi aussi. Je n'avais plus dix-neuf ans après tout, mais bel et bien vingt-quatre.

Je la suivis, atterrissant sans m'en rendre compte dans un sex-shop. Lui demander ce qu'elle foutait dans un endroit pareil me trottait en tête, mais cela n'allait pas être la première phrase que j'allais lui dire, non. À chaque fois que mon regard se portait à sa magnifique figure, je ne pouvais m'empêcher de sourire. Quand nous étions amants, elle et moi, Rayna était là meilleure chose qui m'était arrivée. J'étais devenu fou d'elle tellement vite, même si l'idée que je trahissais mon père assombrissait quelque peu mes pensées. « Je ne pensais pas non plus rentrer, il faut dire... » Lançais-je, tout réajustant ma cravate qui me serrait un peu trop le cou. Je la sentais nerveuse à l'idée de me voir et de me parler bien que, je ne savais pas vraiment pourquoi. Bien entendu, je ne m'attendais pas à un gros câlin de bienvenue, mais encore moins à ce qu'elle soit mal à l'aise en ma présence. Le coup du téléphone, ce n'était pas la première fois que je la voyais faire ça, mais je ne comprenais pas pourquoi, elle me faisait ça. Je fronçais les sourcils, cherchant les mots les plus utiles à dire afin de lui faire changer l'envie de s'enfuir, quand elle se mit à parler de mon père. J'hochais doucement de la tête, passant ma main sur ma nuque. « Merci. » Que dire de plus ? Je n'avais pas vraiment envie d'en parler et encore moins d'aller plus loin dans cette conversation. « Tu dois vraiment t'en aller ? J'espérais qu'on puisse se parler, toi et moi. » Avouais-je alors que je remarquais le propriétaire du magasin nous regarder bizarrement. « Si possible, autre part que dans cet endroit. » Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire dans un sex-shop ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Lun 27 Oct - 23:24

finn  & rayna

des retrouvailles dans un sex-shop

Me retrouver dans cet endroit était pas une chose habituelle pour moi, tout au contraire. J’avais plus l’habitude d’éviter ce style d’endroit, j’étais le genre de femme à m’amuser pourtant au lit, mais sans rien en aide. De jolie sous-vêtement assez attrayant et le tour était joué, mais mettre les pieds dans un sex-shop ? Non, ce n’était pas vraiment ce que je voulais. Je voulais simplement échapper à mon ex amant, ce jeune homme qui était le fils de mon mari avant d'être celui qui avait réussi à capturer mon cœur. Son père ? Je l'avais réellement aimé, je ne pensais pas pouvoir aimer quelqu'un bien plus que lui pourtant son fils Fynn réussit à me faire comprendre que c'était bel et bien possible, c'était même là que je me trompais, personne n'arriverait à me faire aimer autant que Fynn avait su me faire aimer. Alors pourquoi le fuir après tout ? Il était l'homme que j'aimais, celui que je désirais encore, mais aussi le père de mon enfant. un enfant que je tentais de protéger , que je voulais voir grandir avec bonheur et je ne voulais pas qu'il soit jugé par mes choix, j'avais déjà du mal à me dire que personne n'était au courant pour Fynn et moi mise à part Fynn et son père pour le coup qui n'avait rien dit. On n’était même pas divorcé, alors qu'il était mort. Sa fortune, je l'avais laissé à Fynn, je n'en voulais pas, je ne le méritais pas, je n’étais pas la bonne épouse pour lui et dire qu'il était mort en étant encore mon mari.

Enfin pour le moment, je voulais simplement le fuir et ne pas le croiser. Je me voyais mal le voir tout en essayant de lui cacher la vérité, cette vérité qui était en moi quand il est parti pour étudier. Mon fils, son fils notre enfant, l'enfant de l'amour qu'on s'était portés et que je lui portais encore. Un amour qui aurait dû s'en doute s'effacer avec le temps, mais non, je n'y étais pas parvenue, j'y avais cru à un moment donné, mais au final ce n'était que mon cœur et moi qui nous laissions bercer par des foutaises que nous contaient mon esprit. Pour le moment, j'étais rassurée, car il ne m'avait pas vu du moins, je l'espérais de tout mon être. Et forcément, j'aurais dû m'empêcher de penser à ça, car dans le fond, il venait juste de franchir la porte de cet endroit. Alors, je me retrouvais deux fois plus dans l'embarras. Je devais le croiser, sans doute lui parler, en même temps dans cet espace ça serait tellement impossible de l'éviter, alors j'allais devoir l'affronter pour ces retrouvailles dans cet endroit ? Sérieusement. Je n’étais pas du tout dans la panade pour le coup, je me retrouvais tout bonnement comme une abrutie. J’étais déjà mal à l'aise de le rencontrer après tout ça, cette absence, ce non-dit sur ma grossesse alors imaginait, je ne savais réellement pas quoi faire pour le coup. Les années étaient passés et on ne devrait pas se rendre mal pour ça, enfin c'était moi qui me rendait mal, mais je lui avais caché son enfant et je ne voulais vraiment pas ça, je voulais tout bonnement qu'il continue de faire sa vie, de grandir et de découvrir une femme qui pourrait lui convenir mille fois plus.

Je le regardais des pieds à la tête, souriant simplement doucement. Je me sentais mal et pourtant dans le fond j'étais heureuse de pouvoir voir qu'il allait en apparence bien, il faut dire que mentalement, j'étais loin de savoir comment se portait mon ex amant, mon ex amour alors, je n’allais pas m'aviser en essayant de deviner par moi-même, j'étais très mauvaise pour ça. Je soufflais un peu essayant de sourire à sa réponse. " C'est vrai personne ne s'attendait à ça... " Je mordais inlassablement ma lèvre, alors que je déposais mon regard sur l'homme qui continuait de nous observer. Sérieusement ? Il n'avait pas un vieux porno à regarder dans l'instant pour tenter de nous laisser un peu d'espace ? Apparemment non. Parler de son père n'avait pas l'air facile, en même temps... Enfin. La mort d'un être cher n'était jamais facile dans le fond. " Parler de ? " Demandais-je comme si je ne me doutais pas de quoi, de nous bien évidemment, mais c'était tellement compliqué de le regarder en me disant que dans le fond, son fils, mon fils était exactement sa copie conforme. " Oui, vaut mieux aller ailleurs... " C'était comme dire oui pour parler dans le fond.



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Ven 7 Nov - 11:51


Rayna & Finn
Des retrouvailles...dans un sex-shop.
Je m'étais souvent demandé comment ma vie aurait tourné si j'étais resté à Manchester au lieu de partir à Los Angeles pour mes études. Comment l'histoire avec Rayna aurait continué. Je savais que si elle avait mis un terme à notre relation, c'était pour moi, pour que je m'envole pour l'université. J'avais compris cette décision et le fait qu'elle est voulue sacrifier ce que nous avions pour moi, m'avait fait l'aimer encore plus, rendant la séparation encore plus horrible. Cela n'avait pas été facile de trouver une autre fille par la suite, principalement parce que, même si elle était à des milliers de kilomètres de moi, Rayna n'avait pas quitté mon coeur. J'avais oublié que les filles de mon âge pouvaient être farouches, imprévisibles, mais surtout chieuses. Il m'avait fallu un temps pour me remettre dans ce bain, mais encore, je n'avais jamais cherché quelque chose de sérieux. J'aimais les femmes mûres, qui utilisent le cerveau et toutes leurs capacités, hors, trouver cela à Los Angeles, c'était comme cherché une aiguille dans une botte de foin. Doucement, mes sentiments pour Rayna s'étaient endormis, certes, ils n'avaient pas quitté mon coeur comme le visage de la brunette n'avait pas quitté mon esprit, mais j'étais arrivé à mettre tout cela de côté pour profiter.

À plusieurs reprises, j'avais cru l'avoir vu dans la foule de L.A, une silhouette voluptueuse, de long cheveux bruns, mais à chaque fois que je croyais que c'était elle, la personne se retournait dévoilant un visage qui ne m'était pas familier. À chaque fois, je me demandais bien pourquoi je prenais des inconnues pour Rayna, parce qu'après tout, qu'est-ce qu'elle fouetterait ici ? Mais je ne pouvais m'empêcher d'avoir un peu d'espoir en moi. Il y avait cependant fallu que je retrouve dans ma ville natale pour que cette silhouette dans une foule d'inconnus soit vraiment la sienne.

Un sex-shop ? Alors quoi, Rayna avait une nouvelle lubie ? Cette question planait dans mon esprit, mais au vu de l'air gêné sur son visage alors qu'elle parcourait des yeux l'endroit, me fit comprendre qu'à la base, elle n'avait pas vraiment l'intention de mettre les pieds dans cette boutique de mauvais goût. L'entendre prononcer mon prénom, provoqua des frissons le long de mon échine. J'avais toujours aimé l'entendre m'appeler, voir sa langue se coincer entre ses dents alors qu'elle épelait le dernier son. Et puis la conversation se posa brièvement sur la raison de mon retour en Angleterre, la mort de mon paternel. « Ouais... » Lançais-je avant de changer de conversation, car je ne l'avais pas suivi pour parler du destin cruel de son ex-mari. Elle faisait semblant de ne pas comprendre où je voulais en venir, du moins, je l'espérais, tout comme j'espérais ne pas être le seul à avoir pensé à l'autre durant toutes ses années. « Tu sais très bien de quoi je veux parler Rayna. » Rétorquais-je d'un ton un peu trop sûr et professionnel. Je la regardais avec insistance, mes mains rangées dans les poches de mon pantalon. Par contre, hors de moi l'envie d'avoir cette discussion dans un sex-shop. Je posais ma main au milieu de son dos et la suivis jusqu'à la sortie, ouvrant la porte tel un gentleman pour qu'elle sorte la première. « Un café, ça te dit ? » Demandais-je tout en pointant du doigt un salon de thé de l'autre côté de la route. J'étais moi-même pas contre l'idée d'un bon shoot de caféine. Ma main n'avait pas bougé de place et cette simple proximité fit renaitre en moins un trop-plein d'émotion. Elle portait toujours le même parfum qu'avant et celui-ci était toujours aussi enivrant. Nous nous mêlâmes dans la foule, avant de traverser la route, alors que la lumière du piéton était à peine passée au vert. Une fois à l'intérieur du salon de thé, je proposais à Rayna de s'asseoir à une table du fond, loin des autres clients. Je voulais pouvoir lui parler sans que des oreilles curieuses nous écoutent. « Qu'est-ce que tu veux commander ? » Demandais-je tout m'installant en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Mar 11 Nov - 16:57

finn  & rayna

des retrouvailles dans un sex-shop

Si seulement j’avais su, je serais partie me recoucher directement après avoir emmené mon fils à l’école. Non, sérieusement pourquoi il fallait que je me retrouve coincé dans cet endroit avec le risque que Fynn, me choppe ? Enfin, ce n’était plus trop un risque quand ce dernier finissait par franchir la porte de ce magasin. J’étais à présent coincée avec mon ex-amant, fils de mon défunt mari, tout était totalement normal surtout qu’il était aussi le père de mon fils. Heureuse, personne ne connaissait ma relation avec lui, il savait qu’on s’entendait bien, mais pas que c’était avec lui que j’avais fini par tromper son père, non et c’était mieux ainsi. Pour tous mon fils était le fruit de ma relation extraconjugale, tant que cela ne remontait pas aux oreilles de Fynn, j’étais sauvée, mais je n’étais même pas sûre de pouvoir lui mentir pour le coup, alors comment devrais-je faire ? L’éviter. C’était la seule solution, mais j’avais comme l’impression qu’il était derrière mes pas à chaque instant en train de tenter de me parler, c’était très dérangeant à mon goût. Car, j’avais l’impression d’être une fugitive qui se devait de fuir son Marshall qui avait pour mission de la remettre en prison, une imagination débordante, je l’avoue. Maintenant, je devais l’affronter, je n'allais pas m’enfuir de la boutique ainsi.


Forcément la conversation, finissait par se poser sur son retour, en même temps, je ne savais pas trop quoi dire surtout vu cette situation assez étrange dans laquelle nous nous étions mis en couchant ensemble. Ce n’était pas que du sexe et cela rendait la chose plus compliqué encore. Après tout, finn était important pour moi, et le sera encore longtemps vu que j’avais eu un fils avec lui dont il ne connaissait pas l’existence. Au final, il voulait parler, mais de quoi ? Moi, qui espérais qu’il n’allait pas me demander de parler, c’était totalement raté pour le coup. Je mordais doucement ma lèvre en finissant par le regarder dans les yeux avant de secouer la tête comme si je ne savais pas vraiment de quoi il voulait parler. Mais, ça coulait de source, que c’était de nous qu’il voulait parler, c’était même sûre. Je soupirais un peu « Non, pas vraiment il y a tellement de sujet de conversation...enfin, si tu veux bien m’éclairer. » Pour le coup, je n’allais pas lâcher le morceau, même si j’avais du mal à me concentrer pour le coup, j’étais si mal à le voir là face à moi, car je comprenais un peu plus qu’il me manquait.


Je finissais par sortir de cet endroit, et c’était la main de Finn, qui me fit sourire, ce petite geste qu’il avait toujours eu en la déposant dans le bas de mon dos. Je mordais un peu ma lèvre assez mal à l’aise. « Oui, allons-y par là si tu veux » ma main venait se joindre à la sienne, logiquement juste pour la faire partir, mais je m’étais laissée aller à jouer avec ses doigts, j’appréciais doucement cette douceur et je souriais avant de lâcher sa main pour qu’il enlève sa main de mon dos. Une fois dans le petit salon de thé, je m’installais face à lui, mon regard hésitant à se poser réellement sur lui pour ne pas me laisser succomber à son charme, ce charme naturel qu’il avait. « J’ai eu ma dose, je vais prendre une chocolat chaud » Je souriais amusé en finissant par craquer en posant mon regard dans le sien. « Tu comptes repartir quand ? » C’était surtout pour me rassurer cette question pour le coup. Je me laissais aller à me souvenir de nos moments et mon cœur se serrait doucement à toutes ses pensées. Je mordais ma lèvre finissant par secouer la tête pour chasser notre premier baiser qui n’était sorti de nulle part et qui nous avait mené tellement loin au final .



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Sam 22 Nov - 15:49


Rayna & Finn
Des retrouvailles...dans un sex-shop.
Je devais avouer, que porter un costume me donnait pas mal de classe. J'avais l'impression d'être un Barney Stinson de la série télévisée How I met you mother. Enfin une version plus jeune et moins axé sur le high five et les mots awesome et legendary. Cela faisait tout aussi ce même petit effet sur la gente féminine, mais ce n'était pas pour autant, que je rentrais dans cette idée de coucher avec toutes les femmes de Manchester. Comment pouvais-je? Alors que je ne pouvais pas m'empêcher de penser à Rayna, encore plus depuis mon retour en ville. Je la voulais elle et aucune autre. C'est pour cela que j'avais pris un mal fou à la retrouver, arpentant tous les lieux où elle avait l'habitude d'aller. À croire que c'est en ne cherchant pas ce petit quelque chose, qu'on le trouve directement. Nous étions dans un sex-shop, gérer par un homme qui regardait Rayna de façon perverse. Je me retenais d'aller lui dire quelque mot, parce que tout ce que je voulais faire, c'était sortir de cet endroit pour parler avec elle. Je ne pouvais m'empêcher de la regarder, elle était toujours aussi magnifique que dans mes souvenirs et mêmes les années l'avaient embellies. Je lui avais fait comprendre qu'il fallait qu'on parle, mais elle semblait vouloir éviter cette discussion, feintant de ne pas comprendre mes propos. Je penchais doucement ma tête sur le côté, sans la quitter des yeux. « Oui, il y en a plein, mais surtout un qui est de la plus haute importance. » Lançais-je, avant de remettre ma tête droite. Je ne pus m'empêcher de faire un sourire en coin. « J'aimerais bien t'éclairer, mais ce n'est pas le parfait endroit, surtout que les murs ont des oreilles. » Ajoutais-je en regardant l'homme derrière son comptoir en train de nous écouter. Je pariais que cet instant, allait être le meilleur moment de sa journée.

Je nous pressais de quitter le sex-shop, ouvrant la porte pour la faire passer avant de quitter à mon tour cet endroit. À mon plus grand soulagement, Rayna accepta de prendre un café avec moi et encore plus surprenant, sa main vint se loger dans la mienne, comme autre fois. Je ne pus m'empêcher de sourire et de la regarder jouer avec mes doigts, avant qu'elle me la rende. Nous nous installâmes dans un petit café pas très loin, il n'était pas question de remettre les pieds dans mon bureau, je voulais discuter dans un endroit neutre après tout. « Un chocolat chaud et un café, s'il vous plait. » Lançais-je à la serveuse qui s'était pointé à notre table. J'attendais qu'elle parte avant de répondre à Rayna, posant mon regard directement sur son magnifique visage. « Je ne repars pas, Rayna. J'ai hérité de Konogan Entreprise, je ne peux donc pas me permettre de repartir. » Expliquais-je tout en déboutonnant ma veste de costume. Je posais mes mains sur la surface de table, les joignants ensemble. « Tu m'as manqué. » Lançais-je d'un coup, venant doucement au sujet principal de notre discussion.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    Jeu 4 Déc - 19:52

finn  & rayna

des retrouvailles dans un sex-shop

Me retrouver devant lui me faisait bizarre, j'étais mal pour le coup. Je ne savais pas exactement comme agir ou réagir. Je faisais tout pour l'éviter et dans le fond, mon cœur avait réagi à cette proximité qu'il y avait entre nous. Je souriais doucement avant de me dire que j'allais devoir rester avec lui ? Du moins pour parler. J'allais devoir lui dire pour notre fils ? Du moins je cherchais une idée pour ne pas devoir le faire. Un rendez-vous, être pressée, mais c'était que des choses clichés et il ne serait sans doute pas assez crédule pour y croire ! Il était loin d'être bête tout au contraire, enfin, comment j'allais faire ? Me comporter comme la femme que j'étais déjà ça ne serait pas une mauvaise chose pour le coup. J’avais vraiment l'impression d'être une gamine de quatorze et encore qui ne savait pas comme annoncer un truc à un garçon ! C'était loin d'être moi, j'étais plus du style fonceuse à dire les choses, mais là, pour le coup, je faisais tout le contraire. C'était plus compliqué peut être ! C'était la vie de mon fils et celle de Finn dans le fond qui était en jeu, certes la mienne pourrait relativement changer une fois que le jeune homme serait au courant, mais comment faire ? Je n'en savais rien. Je ne pensais pas lui dire, de toute façon il était peut-être que de passage par ici ? J'espérais pour le coup. Enfin, je faisais mine de pas comprendre de quoi il voulait parler, même si il ne me fallait pas être devineresse pour le savoir dans le fond ! Oui, il voulait forcément parler de nous ? Enfin, je faisais style. " Plus important ? " Je fronçais les sourcils, là, je me demandais vraiment si il n'était pas déjà au courant pour son fils. Mon dieu, j'espérais que non pour le coup. Je mordais un peu ma lèvre. " D’accord, allons-y ! " Je hochais la tête avançant vers la sortie. Je ne savais pas où allait mener cette conversation, mais je flippais pour le coup.

J'avais donc suivit le jeune en dehors on marchait, et je ne sais nullement pourquoi, ma main était allée frôler la sienne. J'avais fini par l'agripper comme par réflexe sans même m'en rendre compte, mes doigts jouaient avec les siens. Je caressais sa main avant de le réaliser et de lâcher d'un coup sans prévenir la sienne. Ce petit moment était tendre et mon cœur s'était emballé directement quand je m'en étais rendu compte. Oui, il me manquait, mais il avait sa vie, il était jeune, ce n'était qu'une passade du moins c'était ce que je disais. Je m'installais une fois entrée dans l'endroit essayant de ne pas penser à ce qui était arrivée juste avant. Je le regardais souriant un peu, sans grande timidité, j'avais tellement l'habitude d'être là. Enfin, je le laissais commander ma boisson souriant avant de poser mon regard sur les personnes présente. Pour parler l'endroit était toujours mieux que celui d'avant. Sa réponse qu'il venait de me servir me fit un choc, je ne pensais pas devoir le voir tous les jours ! Comment j'étais censée résister ? Impossible. Enfin. Je le regardais hochant simplement la tête. " Comment ça tu ne repars pas et tes études? " Demandais je en fronçant les sourcils, j'espérais tellement qu'il me dise qu'il s'en allait que j'étais prête à lui trouver une raison, moi. Je l'admirais, il était beau dans son costume, il était différent de son père, très même. Je mordais ma lèvre alors que j'avais des papillons commençant à se réveiller dans mon estomac à ses mots. " Ne dit pas ça, s'il te plait. " Je secouais la tête négativement.





luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: finn { des retrouvailles dans un sex-shop    

Revenir en haut Aller en bas
 

finn { des retrouvailles dans un sex-shop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-