AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 damian + a promess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: damian + a promess   Mar 30 Sep - 21:22


« citation que je ne trouves pas, elle arrivera peut-etre plus tard, on ne sait jamais, ne perdons pas espoir. » Damian & Lou-Ann

« a promess »

C’est une petite moue sur les lèvres que tu quittes le tribunal. Aujourd’hui tu avais une affaire impliquant un petit délinquant de quartier et un gérant de supérette. Le pauvre c’est fait prendre la main dans le sac, en train de voler des couches-culottes. Sauf que, aux lieux de rendre tout cela, il a frappé le pauvre gérant. Cette histoire t’as bien fait rire, c’était une affaire commise d’office il y a quelques semaines et finalement tu as eu gain de cause. Certes, ton client ne va pas en prison et n’a rien à payer pour les frais de médecin mais il est sur de ne pas remettre les pieds la bas. Il a prit quelques mois de conditionnels, une mauvaise action et il file en prison. En règle générale, tu n’aimes pas ce genre d’affaire que tu trouves bien trop simple mais ça te rappelle qu’il y a des gens dans des situations bien pires que toi. Il a à peine dix-huit ans, papa d’une petite Zooey de huit mois et l’incapacité de finir les fins de mois et voilà qu’il se retrouve obligé de voler des couches culottes. Beaucoup de personne l’aurait laissé dans son coin mais pas toi, la misère du monde te touche et c’est dans cet optique que tu t’es lancé dans une carrière de juriste.

Tu marches le long du trottoir pour te rendre dans un petit restaurant gastronomique du quartier. On trouve vraiment des choses intéressantes dans cette partie de la ville et tu aimes beaucoup ce petit restaurant. Tu y trouves une ambiance agréable et chaleureuse et en plus, il y a des plats italiens. Que demander de plus ? Quand tu arrives sur place, tu t’approches de l’hôtesse d’accueil. « Bonjour, j’ai réservé une table pour deux, au nom de Wright. » Tu lui souris chaleureusement et elle t’informe que la personne qui t’accompagne n’est pas encore arrivée. Elle t’amène à ta table et tu lui souris, commandant déjà un verre de vin le temps que ton fiancé se fasse désirer. Damian, c’est ton fiancé, tu es avec lui depuis quasiment toujours et il a demandé ta main il y a trois ans déjà. Trois ans, soit la triple durée de fiançailles habituelle. Même si au début tu pouvais comprendre, que ce soit long à organiser, qu’avec vos travails respectifs ce ne soit pas facile, tu te dis qu’il se moque un peu de toi parfois. Une date n’a même pas été posée. Tu ne lui demande pas d’organiser cela avec toi à cent pour cent, mais au moins de définir une date. Pour le reste tu t’en charge, tu as des tonnes d’idées.

Finalement, alors que le serveur te sert ton verre de vin et que tu en déguste une gorgée avant de lui confirmer ton choix, l’homme de ta vie arrive à ta hauteur. Tu lui souris doucement et il se penche vers toi pour prendre un baiser que tu lui rends avec chasteté. En public, et parfois en privé aussi, vous n’êtes pas le genre de couple à vous sauter dessus où encore à vous embrasser pendant des heures durant. Juste un baiser, et il prend place devant toi. Tu l’as vu ce matin au petit-déjeuner et vous avez décidé de manger ensemble ce midi. C’est rare, généralement vous vous enfermez dans vos bureaux et vous commandez quelque chose... Quand vous y pensez. Mais pas cette fois. « Comment c’est passé ta matinée ? » Demandes-tu sagement de ta petite voix douce et posé. Le serveur revient en apportant les deux cartes puis il vous laisse. Tu ouvres le menu pour déjà chercher les plats de pâtes. Tu sais ce que tu veux, faut juste que tu vérifies qu’il est encore dans le menu.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Re: damian + a promess   Mer 1 Oct - 22:28


« citation que je ne trouves pas, elle arrivera peut-etre plus tard, on ne sait jamais, ne perdons pas espoir. » Damian & Lou-Ann

« a promess »

Pour la dixième fois en moins de deux minutes, je jette un coup d’œil à la montre qui enserre mon poignet en retroussant légèrement ma manche. Encore une fois, un juron m'échappe alors que je constate que l'aiguille file bien trop vite à mon goût sur le cadran. Je suis en retard. Et je déteste être en retard. Ma mâchoire se crispe alors que je repense à cette secrétaire qui m'a fait perdre mon précieux temps tout à l'heure. Encore une idiote pas plus futée que son agrafeuse. Si je retrouve celui qui l'a embauché … il va très certainement le regretter.

Je presse le pas et fends la nuée de passants qui marchent dans le sens inverse sur le trottoir. Inconsciemment ou non, ils ne s'acharnent pas à représenter un obstacle sur mon passage. Ils s'écartent même assez pour que je puisse passer, sans que je n'aie besoin de jouer des coudes. Peut-être sentent-ils l'agacement de mauvaise augure qui émane de mes foulées vives, et tout comme les employés de la maison d'édition, leur instinct de survie leur souffle de se pousser d'un petit pas sur le côté. Je suis presque arrivé de toute façon. Les bâtiments familiers défilent de part et d'autre. Je ne prends même pas le temps de les regarder, après tant d'années à passer devant. Mes pieds bifurquent d'eux-même vers la porte d'un petit restaurant sans que je n'y fasse vraiment attention. Je pousse la porte et entre à l'intérieur. Aussitôt, une alléchante odeur de nourriture typiquement italienne me saute au nez. Je laisse mon estomac se languir autant qu'il le souhaite, et essaie de retrouver dans la salle celle que je suis venu rejoindre. Mes yeux balayent les tables avec précision avant qu'ils n'accrochent la petite tête brune que je cherchais. Le coin de mes lèvres s'étire brièvement et esquisse l'ombre d'un sourire l'espace d'une poignée de secondes. Depuis tout ce temps, Lou-Ann ne s'est jamais lassée de ce restaurant. Et, mieux encore, à chaque fois que nous venons ici, elle réserve la même table. Cette manie m'amuse toujours autant qu'elle éveille en moi un soupçon d'attendrissement. Sans plus chercher à la faire attendre, je m'avance en direction de ma fiancée, ne laissant pas l'occasion à la serveuse de venir à ma rencontre.

- Bonjour princesse, glissais-je en chatouillant délicatement ses lèvres de velours avec les miennes.

Mais bien vite, je me trouve assis en face d'elle. L'une de mes jambes vient toutefois se caler contre la sienne sous la table alors que je pose un coude à côté de ma serviette et appuie mon menton au creux de ma paume, pour mieux pouvoir l'observer. Lou attrape le menu avec politesse et l'ouvre avant que le serveur ne disparaisse. Une petite lueur de ravissement brûle au fond de ses prunelles, comme à chaque fois qu'elle replonge dans l'univers de ses racines italiennes. C'est sûrement pour ça qu'elle apprécie particulièrement cet endroit. L'ambiance qui y règne est semblable à celle de Milan, sa ville fétiche. Elle parvient sans doute à y trouver la chaleur de l'Italie alors qu'elle se trouve toujours coincée sur ce territoire humide et bien triste qu'est l'Angleterre.

- Je prendrai la même chose, informais-je au serveur alors qu'elle choisit ce plat qu'elle prend presque à chaque fois.

J'attends de le voir s'éclipser avant de reporter mon attention sur ma pétillante fiancée. Mon humeur massacrante s'est déjà dissipée, apaisée par l'aura doucereuse que dégage Lou-Ann. Maintenant que je sais que nous avons une dizaine de minutes pour nous deux, je m'autorise à me pencher sur sa question et à lui répondre :

- La routine. Les retards de publications, ma secrétaire qui oublie de prendre en note un rendez-vous important … L'un de mes auteurs a subitement décidé de mettre son bouquin en « pause », sous prétexte d'une dépression nerveuse. Encore une foule de problèmes à régler donc, comme toujours.

Je lui souris, bien conscient que nous ne sommes pas là pour parler boulot durant tout le repas. Une grande partie de mes heures se déroulent déjà autour de mon travail. Je sais que je ne suis pas aussi présent à la maison que je ne devrais l'être, alors j'estime préférable de ne pas pousser le vice à parler de ça lorsque nous sommes ensemble. Mes doigts lâchent ma joue pour filer jusqu'à sa main posée à côté de ses couverts. J'entreprends de dessiner une multitude de spirales imaginaires sur sa peau lisse sans dévier mes yeux des siens.

- Et toi ?

(c) Bloody Storm


_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/ En ligne

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: damian + a promess   Jeu 2 Oct - 16:08


« citation que je ne trouves pas, elle arrivera peut-etre plus tard, on ne sait jamais, ne perdons pas espoir. » Damian & Lou-Ann

« a promess »

C'est quand tu apportes ton verre de vin à tes lèvres que l'homme qui partage ta vie arrive. Il approche, pose un baiser sur tes lèvres rouges par le liquide alcoolisé que tu viens d'avaler. Tu lui souris, tu aimes quand il arrive ainsi et que sans même le voir il devient tendre. Et il y a ce petit nom "princesse" que tu adores tellement. Tu aimes avoir le sentiment d'être si important à ces yeux. Il s'installe convenablement mais laisse une jambe venir contre la tienne. Sans même s'en rendre compte une fois encore, il se montre adorable et tendre avec toi, ça te fais toujours rire, de voir que ces gestes ne vont pas forcement avec ces propos.

Tu prends le menu et finalement tu ouvres celui-ci. Rapidement ton regards file à la diagonale pour trouver ce que tu désires. Tu aimes ce petit restaurant qui te rappelle les douceurs de Milan. Cela fait des années que vous venez ici et tu ne t'en lasse pas. Damian te suit sans rien dire dans ce genre de chose, tu es tout de même la mieux placé pour savoir si c'est typique d'Italie ou non mais il est sage, il ne rouspète pas ta manie de venir ici. Alors que le serveur revient pour prendre la commande, tu lèves les yeux vers lui et tu reprends avec le sourire. "Alors pour moi ce sera un trio de raviolis du chef" Et visiblement ce sera la même chose pour Damian. Tu aimes ce plat, trois plats de petites quantités avec trois sortes de ravioles se mariant parfaitement. Tu serres doucement sa main alors que le serveur s’éclipse et de ta main libre, tu apportes à tes lèvres ce verre que tu as déjà commencé sans lui.

Il finit par répondre à ta question. Il explique donc ce retard de quelques minutes et tu lui souris doucement. Il déteste être en retard et tu le sais bien, pour ça il est très stricte et tu sais que si jamais le retard ce fait long, c'est qu'il y a un problème dans le coin. Mais pour le moment tout va bien, juste des petits soucis suite à l'incompétence d'une secrétaire. Tu lâche un petit rire cristallin quand il menace la personne l'ayant embauchée. Et finalement il te retourne la question. Tu souris de plus belle, tu as une nouvelle à lui dire qui va surement le ravir et tu es toute fière de pouvoir le lui annoncer. Et puis, ça te permet d'enchainer sur le mariage qui se fait long. "On m'a fait une proposition ce matin, avant que je n'ailles à mon audience. Je pourrais passer sociétaire du cabinet. Tu imagine un peu.. Cabinet Callahan & Wright.." Tu prends aussitôt une petite moue, mais au fond tout est calculé. "Enfin, pour le nom pour le moment c'est toujours Leonetti. Mais ça sonne moins bien à mon goût" Et là, le petit sourire tellement adorable, tellement tendre qu'on ne voit pas du tout qu'il veut tout dire.

Le serveur finir par revenir avec les plats. Il te sert puis sert Damian et tu lui souris gentiment. Tu lâches la main de ton fiancé pour prendre tes couverts. "Bon appétit mon chéri". Tu pique une raviole de ta fourchette et tu l'as coupe avant d'en manger un morceau. Jambon cru et tomate fraiche, tellement bonne. Tu souris de plus belle et finalement tu finis par reprendre la parole. "Et si je deviens sociétaire, mon salaire va augmenter." Et c'est pas comme si tu ne gagnais pas déjà énormément. "Ce qui pourrait nous permettre de faire le mariage à Milan. Dans notre villa." Certes, officiellement c'est ta villa puisqu'il s'agit d'un héritage et que, même sans cette augmentation, tu peux payer ses frais. Mais c'est tellement mieux d'amener le sujet de cette façon et de voir dans ses yeux qu'il va tenter de zapper la question sous-entendu.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Re: damian + a promess   Dim 5 Oct - 16:22


« citation que je ne trouves pas, elle arrivera peut-etre plus tard, on ne sait jamais, ne perdons pas espoir. » Damian & Lou-Ann

« a promess »

Lorsque nous avions décidé de nous retrouver pour déjeuner ensemble, ce matin, je ne m'étais pas douté un seul instant que nous aborderions le sujet si sensible et délicat qu'était devenu le mariage. Auquel cas … j'aurais certainement trouvé une mauvaise excuse pour décliner le repas. Oui ça démontrait ma mauvaise foi titanesque, mais ça, Lou n'était pas sensée le savoir. A vrai dire, je n'étais pas encore tout à fait sûr de la tournure que prenait cette conversation à peine entamée. Évidemment, je tiquai en l'entendant se tromper de nom de famille. Pourtant, ma belle italienne ne semblait pas s'être arrêtée sur ce détail. Au contraire même, elle avait l'air de prendre ça avec une certaine innocence, comme si ça n'avait pas vraiment une grande importance.  Mais volontaire ou non, cette erreur me mit la puce à l'oreille. Je me raidis légèrement, et me plaçai sur mes gardes jusqu'à ce que le danger soit un minimum écarté. Mais je n'en montrai rien. Je me contentai d'attraper la bouteille de vin que le serveur avait laissé sur notre table pour m'en servir un verre, avec un naturel remarquable. La haute société dont nous étions issus nous avait appris à tous deux comment dissimuler le fond de nos pensées. Ce qui pouvait lancer une bataille de sous-entendus sans merci, lorsque les circonstances se prêtaient au jeu … Pour l'heure, j'ignorais encore si Lou-Ann cachait derrière ses propos une manœuvre sournoisement méditée. Alors  je souris simplement à ma fiancée avant de saisir le fragile récipient entre mes doigts.

- C'est super. Je suis content pour toi. Et je suis fier de toi, commentais-je en levant mon verre de sorte à ce qu'il trinque avec le sien.

Je le portai ensuite à mes lèvres pour goûter le breuvage hors de prix. Evidemment, j'avais sciemment choisi de ne pas revenir sur la minuscule petite faute qu'elle avait commise. Eviter autant que possible d'aborder ce sujet était dans mon intérêt. Je n'avais vraiment pas envie de parler de cérémonie de mariage et de date précise aujourd'hui. Comme à peu près chaque jour de la semaine et de l'année d'ailleurs. Alors il était préférable de faire comme si je n'avais rien entendu, pour ne pas donner de mauvaises idées à Lou. Je m'en félicitais déjà en l'entendant me souhaiter un bon appétit, voyant dans ces paroles la confirmation que je m'étais inquiété pour rien. Un léger soulagement s'empara de moi. Le pire avait été évité.

- A toi aussi princesse.

Hélas, j'avais peut-être crié victoire un peu trop vite. En effet, alors que je me plongeai dans la dégustation de mon assiette, ma fiancée revint à la charge et … en prononçant même ce mot interdit. Le mariage. Cette fois, ça ne laissait plus aucun doute. Je m'arrêtai de mastiquer la nourriture et reposai ma fourchette sur la table. Elle était secrètement décidée à me parler de robe blanche et de préparations matrimoniales. Et elle essayait d'amener le sujet maudit avec finesse et délicatesse. Je devais au moins lui reconnaître ça, même si je venais de la griller dans toute sa splendeur. Je pris quelques secondes pour avaler les légumes qui avaient soudain perdu de leur saveur sur ma langue avant de lever la tête vers elle et la regarder franchement dans les yeux.

- Lou. Ma famille à elle seule possède assez d'argent pour nous permettre de célébrer un mariage n'importe où dans le monde, déclarais-je en sachant très bien que j'esquivais encore une fois le point précis où elle voulait en venir. Le lieu du mariage était loin d'être le principal problème. Non, ce qu'elle voulait, c'était faire avancer les choses. Obtenir un jour ou même un mois pour fixer la cérémonie. Et ça, j'en avais insidieusement conscience.

(c) Bloody Storm


_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/ En ligne


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: damian + a promess   

Revenir en haut Aller en bas
 

damian + a promess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TRAITEMENT ANTI-RIDES
» - Forgive me for being what I am - [Louna+Damian]
» Une nuit au musée [Ivanna+Damian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-