AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Don't tell me you love, cuz I won't love you back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 22:31




James Marlowe
What is love ? Baby don't hurt me. No more.


ÂGE : 29 ans (si si, on prend que les photos de Tomichou jeune) ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : 29 avril 1989, Manchester ▽ ETAT CIVIL : Célibataire. ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Gay. ▽ MÉTIER : Anciennement avocat, il est devenu pâtissier-chocolatier ! ▽ NATIONALITÉ : Anglaise. ▽ GROUPE : Égarés ▽ RANG : Ignorant ▽ AVATAR : Tom Welling

Caractère
James est un corps libre dans un esprit entravé. D’apparence toujours rieuse, toujours optimiste, c’est un bout en train qui cache bien son jeu. Pour celui qui sait observer, il verra dans le fond de ses prunelles une coquille vide, un froid qui le glacera sans en avoir saisi les raisons. James n’a jamais révélé ce qui le torture depuis sa plus tendre enfance, à qui que ce soit. Il a été capable d’enterrer sa terreur au plus profond de son inconscient et il a fait avec.

Être appliqué et minutieux dans tout ce qu’il fait lui a permis d’avancer très vite aux études, de rendre sa mère fière. Étonnamment, son sérieux ne l’empêche pas d’être un grand fêtard. Un moyen pour lui de se retourner la tête, d’oublier, d’être quelqu’un d’autre. Un excellent moyen pour vivre pleinement sa sexualité. Il assume tout à fait d’être un homme qui aime les hommes. D’ailleurs, il hait les femmes. Il en a une trouille bleue. Il les supporte quand il n’a pas le choix mais il met toujours une grande distance entre elles et lui. Il ne se laisse approcher que lorsqu’il est sûr que ça n’ira pas plus loin qu’un bonjour.

James n’est pas d’une nature méfiante  mais il ne faut pas le prendre pour acquis. Il n’accorde pas sa confiance. Il compte sur les autres simplement pour des petites choses. Il est ainsi certain de ne pas être déçu. Il respecte parfaitement l’adage « on est jamais mieux servi que par soi-même ». Il n’est d’ailleurs jamais tombé amoureux. S’investir émotionnellement pour lui est un trop gros risque. Celui de se laisser de nouveau envahir par le passé, de briser la carapace qu’il a mis tant de temps à construire.

Il peut paraître froid au premier abord, mais ce n’est que le temps qu’il sorte de ses pensées lugubres et qu’un sourire appelle le sien. Dès lors, sa profonde douleur se dissimulera derrière une expression joviale.

James est aussi un fin gourmet et un grand gourmand. Il a troqué son diplôme d’avocat pour devenir pâtissier-chocolatier. Il en a profité pour faire des études au Japon afin d’apprendre de nouvelles techniques. Pour éviter de grossir et pour tenir le choc, il suit un entraînement régulier en salle de sport.
CREDIT AVATAR: Dreamcatcher
CREDIT BANNIERE: Giphy
CREDIT ICONS: Giphy




FICHE PAR ATHENA.





Derrière L'écran

PSEUDO : La Skyzo à ce train là ▽ ÂGE : 27 printemps. ▽ SCENARIO ? : Presque. ▽COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? : Par Damiam, toujours !  ▽ UNE SUGGESTION ? : Changez rien, le fo est trop bien !  :bril:  :03:  ▽


_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 22:33




C'est mon histoire ...
Maybe, maybe I'll find a way out from this.


Je n’ai jamais su qui était mon père. J’ai voulu le savoir, mais ma mère a toujours éludé le sujet. « Tu n’as pas besoin de savoir ça mon chéri, on est très bien toi et moi. On ne manque de rien. » J’en ai déduit qu’il était certainement de ces hommes qui partent parce qu’ils n’assument pas leur paternité. Je n’étais pas malheureux au début. Ma mère et moi, on s’entendait bien. On ne manquait effectivement de rien. Elle était avocate, fille d’avocats. Autant dire que l’argent n’a jamais été un problème. Là où c’est devenu problématique, du moins, pour moi, c’est qu’on m’impose de suivre la même voie que le reste de la famille. Je ne me suis jamais fait d’amis non plus, tout au plus des connaissances sympathiques. Je fréquentais une école privée pour garçon. Puis un collège privé avec des classes non mixtes. Il n’y a qu’au lycée ou ma mère a dû se faire une raison et m’autoriser à fréquenter le sexe opposé. Elle ne s’est jamais aperçu que les filles ne m’intéressaient pas. Je n’ai d’ailleurs pas compris au début. Pourquoi elle réagissait comme ça. J’aurais voulu ne jamais comprendre.

J’avais seize ans lorsque j’ai eu envie de mettre fin à mes jours pour la première fois. J’étais tranquillement dans ma chambre, à faire ce que n’importe quel ado fait à cet âge-là en matant un porno gay. Je pensais être seul à la maison mais ma mère est rentrée plus tôt et a entendu la bande-son. Sans frapper, elle est entrée, a regardé mon écran avec une sorte de compassion dérangeante, elle a refermé mon ordinateur, délicatement, lentement, alors que je me tenais là, tétanisé. Elle a soupiré lourdement. « Tu te fourvoies mon chéri, je vais t’apprendre. » J’ai fermé les yeux et je me suis déconnecté de mon corps.

Après ça, j’ai assisté impuissant à ce que subissait mon corps. Pendant des années, j’ai été le spectateur qui refusait de voir ce qu’il avait sous les yeux. Ce spectateur qui vivait sa vie normalement en dehors. J’ai commencé à sortir avec des garçons à l’insu de cette femme que je ne peux désormais plus qualifier de mère. Je sortais dans des night-club, je me droguais à la moindre occasion, pour oublier. J’ai obtenu mon diplôme et dès que j’ai été capable de subvenir à mes besoins, j’ai quitté la maison pour m’installer seul. A Manchester, à une adresse inconnue de ma génitrice. C’est une idée qui m’est venue après un rêve particulièrement lucide avec celui que je me plais à appeler mon ange Gabriel. Mon inconscient a créé cet être de lumière pour apaiser ma douleur, j’en suis sûr. Il a été redoutablement convaincant. Après quelques repas de famille tendus, j’ai fini par recouper les ponts avec eux. Tous. Je me suis plongé dans le travail, cherchant à laisser derrière moi ce qui me pesait. Mais malgré la distance, rien ne pouvait me faire oublier. Ni le travail, ni les hommes dans mon lit, ni les soirées. Les quelques moments de répit étaient mes rêves avec Gabriel. Mon compagnon d’aventure oniriques. Mon ami imaginaire. Puis même lui a disparu.

Je venais d’avoir une révélation. En me rendant à un salon de pâtisserie par gourmandise, j’ai rencontré un chef pâtissier qui m’a fait goûter ses créations. J’ai fondu sur place. Bien que je ne connaissais pas la composition, j’ai émis des hypothèses sur les ingrédients. Yuki m’a regardé impressionné et m’a donné sa carte en me demandant de repasser le voir à la fin du salon. Ce rencard a été le plus grand tournant de ma vie. A vingt-sept ans, j’ai balancé ma carrière d’avocat pour me lancer dans la pâtisserie. Je ne suis pas reparti avec Yuki cette fois-là, il m’a conseillé une formation de deux ans donnée par son ami de longue date. « Quand tu seras prêt, tu me rejoindras et je pourrais compléter ton apprentissage. » Deux ans après, je m’envolais pour une année de formation intensive. Si je dormais affreusement mal, j’avais une passion dévorante pour les gâteaux colorés qui naissaient de mes doigts. Les visites de mon ami imaginaire me manquaient grandement mais je compensais par du chocolat. Je me suis mis à grossir. J’étais trop occupé au Japon pour prendre soin de moi.

La fin de ma formation a sonné le glas de la victoire. Un accomplissement personnel qui me transcende tout entier, malgré le poids de mon innocence volée. Ce soir, je m’apprête à prendre l’avion, après une semaine de vacances bien méritées. Je fais mes adieux à Yuki et je repars à Manchester pour tenir une de ses succursales. Il a entièrement confiance en moi pour ça. Je m’en sens fier. Bien sûr, j’ai une boule de stress au ventre, mais il n’y a aucune raison que je la croise n’est-ce pas ?




_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

capitaine

avatar




INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 397
POINTS : 2637



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 22:48

Ahhh cet avatar :tombe:
Re Bienvenue :)
Je viendrai te sauver petit égaré va :P

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 22:53

Héhéhé merci :hihi:

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/06/2018
MESSAGES : 37
POINTS : 270



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 22:59

Rebienvenue avec ce nouveau personnage bien torturé et aussi génial que les autres :5: :lang: :fan:
J'ai adoré son histoire, qui est terrible, quel monstre cette génitrice !
Vivement que tu sois validé pour que l'on puisse se trouver un lien entre égarés :eheh: (ponctué de bonnes pâtisseries !)
:keur:

_________________

ZODIAQUE .
J'sais pas comment faire; Moi, j'ai peur de l'enfer. Et j'ai peur que mes démons m'la mettent à l'envers. Marre qu'on me marque au fer, j'veux pas que mon angoisse m'enferme. ▬ ©️ Lorage, Capricorne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 23:02

Hanw merciii ! :bril: :hi:

J'ai vraiment hâte ! :5: (C'est ptet l'occasion pour que Léo n'oublie pas de manger XD.)

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 23:24

Rebienvenue toi!
Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 2139
POINTS : 10194



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 23:26







Félicitations !

 

- Tu es enfin validé(e) -



« Tu sais déjà que j'aime Maintenant je me demande quel truc malsain tu vas bien pouvoir trouver pour ton sixième perso (ne nie pas, on sait tous qu'il apparaîtra aussi un jour celui-là !)

Amuse toi bien   »

FÉLICITATIONS ; j'ai le plaisir de t'annoncer que ta fiche de présentation est validée. Tu fais maintenant partie de la grande famille qu'est Pour un Rêve. Comme tous petits nouveaux fraîchement validés, tu as droit à ton petit cookie qui sort tout juste du four. Dès que tu auras terminé ta dégustation (attention souffle, c'est chaud !) tu pourras commencer à RP. Mais avant toute chose, il va te falloir passer par quelques petites étapes. Tu as dû lire le règlement avant ton inscription mais un petit rappel ne fait pas de mal. Parce que j'en suis sûre que tu ne veux pas voir un autre membre avec la même tête que toi, va vite recenser ton avatar dans le bottin. Ensuite tu iras créer ta fiche de liens car un cookie c'est bien bon mais à un moment donné, il faut se faire une raison, un cookie n'a pas vraiment de conversation. Pour toutes autres demandes (logement, métier...) ce sera .Tu vas sûrement vouloir joindre tous tes nouveaux amis non ? Alors c'est par ici pour faire joujou avec toute cette technologie ! Tu veux sûrement que ton nouvel amoureux, que ta meilleure amie ou que ta petite famille te rejoigne ? Alors cours par ici pour accéder aux scénarii. Après tout ça, tu pourras enfin RP et d'ailleurs pense à créer ta fiche de RPs.

SOIS HEUREUX PARMI NOUS ET AMUSE TOI BIEN
 

SHAKALLA

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Mer 18 Juil - 23:33

Je vais essayer de faire tourner les 5 correctement pour commencer ! Merci de me laisser cette oppportunité déjà !

Yaaay mon premier Egaré !

Et merci pour le nouvel accueil ! :3 :keur:

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 12/07/2018
MESSAGES : 57
POINTS : 1163



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Jeu 19 Juil - 17:00

:yaa: :bed: Sifflote

_________________
Nos empreintes ne s’effacent jamais des vies que nous avons touchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 85
POINTS : 1262



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Jeu 19 Juil - 17:16

:hihi:

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 410
POINTS : 3583



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Lun 23 Juil - 15:56

J'ai l'impression qu'à chaque fois que je reviens sur le forum, tu as un nouveau personnage :huhu: Rebienvenue ! :5:

_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1216
POINTS : 3658



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   Lun 23 Juil - 20:18

@Riley O'Meara a écrit:
J'ai l'impression qu'à chaque fois que je reviens sur le forum, tu as un nouveau personnage :huhu: Rebienvenue ! :5:

:huhu: Promis, c'est le dernier XD (Plus je vais devoir commencer à jouer avec moi-même xD)

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't tell me you love, cuz I won't love you back.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't tell me you love, cuz I won't love you back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: personnages :: Qui Es Tu ? :: Validés.-