ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 En tout bien tout honneur [Kayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

En tout bien tout honneur [Kayden] 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1431
POINTS : 4734



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyVen 29 Juin - 12:32


En tout bien tout honneur

Kaylee & Aiden

Pouah, la route me paraît affreusement longue et ça fait trop longtemps que j’ai pas conduit ! Penser à m’arrêter aux feux rouges, à mettre le clignotant…heureusement que j’suis plus alcoolisé depuis lurette. Parce qu’avec une telle conduite, je me serais fait arrêter pour ivresse ! Pis bordel, passer les vitesses, j’avais oublié à quel point j’étais pas doué pour ça. Je regrette mon petit scooter là. Mais autant dire qu’avec Kay et sa montagne de cadeaux, je pouvais difficilement prendre une autre décision. Quoique j’aurais pu appeler un taxi aussi. Ce qui est fait est fait de toute. Je pense de temps à autre à checker la propriétaire de la voiture. Mais visiblement, elle n’a aucun problème pour dormir. Elle me fait sourire. Elle est belle, même sous la lumière des lampadaires ou des feux de signalisation. Le rouge lui va bien… Oh ptain ! J’ai failli pas m’arrêter là d’ailleurs !

J’suis au bout du rouleau quand je me gare devant la résidence. La demi-heure la plus longue de ma vie ! J’ai l’impression d’avoir couru un marathon et d’avoir utilisé mon cerveau à son potentiel maximum ! Quand je peux enfin couper le contact, je pousse un gros soupir de soulagement. Heureusement que je suis assis. Mes jambes flageolent et mes mains tremblent. J’inspire et j’expire pour me reprendre et d’un coup la fatigue s’abat sur moi. Faut dire que j’ai pas chômé et que la pression que j’avais était coriace. Je baille, puis je me tourne enfin vers Kay. Le changement du bruit du moteur a l’air de lui avoir fait quelque chose, elle remue, même si bon, elle est encore clairement dans les vappes.

D’un coup, je prends conscience de la situation et ça me réveille brutalement comme une baffe dans la gueule. Bordel, qu’est-ce que je vais lui dire ? Comment j’vais lui expliquer ? Elle va croire que je veux profiter d’elle, à tous les coups. Oh non oh la la. Dans quel pétrin je me suis fourré encore ? Puis en plus, je sais même pas si mon appart est correctement rangé, si Wob’ n’a pas renversé sa litière juste pour me punir d’être parti trop longtemps… Ce chat adore foutre le bordel. Je soupire encore un peu. Bon….au pire….Si Kay veut pas rester, je prendrais sur moi pour la conduire jusqu’à chez elle. Je me racle la gorge et j’annonce timidement :

« Kay, on est arrivés chez moi, comme je savais pas où tu vis…euh….je te prête mon canapé pour la nuit. »

Mon cœur bat tellement fort d’un coup. J’avais pas non plus réalisé que je n’avais qu’un lit. Enfin, un canapé lit. Je vais dormir parterre. Je crois que c’est le plus raisonnable. Je sais pas de quoi je serais capable dans mon sommeil avec Kay à côté de moi. Pourquoi je pense à ça moi ? Quel con quel con ! J’hésite à détacher sa ceinture, mais…si elle veut repartir, ce serait con. Je reste là à attendre une réaction, comme un abruti. J’sais plus où j’en suis, cette femme me met dans tous mes états.
MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

En tout bien tout honneur [Kayden] 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

En tout bien tout honneur [Kayden] 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1459
POINTS : 8247



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyMer 11 Juil - 10:50



   
En tout bien tout honneur
Kayden ♥️

Mince alors. Qu'est-ce que ça tourne par ici ! Pendant un long moment, je me demande si je ne suis pas de retour sur ce bateau pirate. La mer agitée fait tanguer le navire. Les hommes frottent le pont. Ça sent le rhum et la morue. Ahhhh. Je tombe ! Ça tourne, tourne, touuuune. Je sens ma tête sur mon épaule gauche tomber sur mon épaule droite. Une femme à la mer ! Il faut … qu'on me jette une bouée. Mourir noyée c'est vraiment trop moche. Mon corps charrié par les vagues va finir décomposé à la surface de l'eau, sous la chaleur écrasante d'un soleil de plomb. Mes restes seront dévorés par les mouettes et les poissons. Quelque chose se retourne dans mon estomac. J'ai un haut-le-coeur soudain. Faudrait peut-être que j'arrête de penser à des choses comme ça. Et puis d'abord, il est où l'autre bonhomme qui est censé me sauver les fesses ? Eh oh ! T'étais censé me rattraper avant que je ne tombe par-dessus la rambarde du bateau ! C'est ton job, mec ! Pourquoi tu fais pas en sorte de calmer l'océan d'abord ? Rien de tout ça ne serait arrivé si l'eau n'était pas aussi houleuse. Maintenant je vais finir en amuse-bouche pour crustacés, et c'est TA FAUTE !

La voix masculine que je cherche s'élève alors comme par magie. Je crois que je marmonne quelque chose. On s'enfonce dans un brouillard épais, Monsieur Mouche. Surveillez l'horizon ! Je ne voudrais pas que la coque de mon précieux navire ne s'écorche contre de la foutue caillasse. Qu'est-ce que j'entends ? Comment ça vous rouspétez ?! Mais … quoi ? Comment ça « il est où ce putain de cligno » ? J'ai vraiment un équipage de bras-cassés. J'envoie une main mentale se frapper contre mon front. Mes pensées se troublent à nouveau. La brume m'enveloppe plus fortement. Il y a un drôle de bruit en arrière fond. On dirait un moteur. Sacrebleu. Mon bateau est si moderne que ça ! Je ris un peu. Ça va être sacrément pratique ça.

Mon corps est à nouveau ballotté sur le côté. Pfiou. Faudrait ralentir sur les virages tout de même. On avait dit direction nord-est. C'est pas si compliqué, si ? Un bruit de frein se fait entendre. La masse inerte que je suis chute vers l'avant. Quelque chose qui m'enserre le buste me retient et me renvoie illico contre ce truc confortable sur lequel je repose. Le ronronnement qui me berçait jusque là s'arrête soudain. Ça me contrarie, pour une raison que je ne saisie pas vraiment. La voix parle à nouveau. Ça contribue aussi à me sortir de ma torpeur. Mes paupières paraissent teeeeeellement lourdes. La première chose que je vois, ce sont de drôles de lueurs blanches sur un fond noir. Ma vision se précise un peu. Ce sont … des lampadaires. En pleine mer ?! Mes sourcils se froncent. La voix d'Aiden continue de charmer mes oreilles qui bourdonnent. Je bouge mollement. Mes doigts glissent sur mon visage exténué. J'arrive à caler le Gardien dans mon champ de vision. Il me faut quelques secondes pour comprendre l'essentiel de ce qu'il me raconte. « Arrivés », « canapé », et « nuit » me soufflent que nous sommes sur le bon chemin pour arriver au terme de cette chasse au trésor : un lit.

Mais pourquoi il a l'air aussi dépité ? C'est bon Aiden. J'ai dis que finalement je te jetterais pas par-dessus bord. T'es pas vraiment un clandestin tu sais.

J'ignore complètement si tout ça est resté silencieusement dans ma tête, ou si mes lèvres m'ont trahi, ou encore si j'ai simplement baragouiné quelque chose d'incompréhensible. En tout cas mes doigts ont trouvé le clips de la ceinture de sécurité. Je souris vaguement. Ma main part maladroitement contre la portière.

- Super ! Alors ...Allons-y …

J'enclenche la poignée. La surface dure sur laquelle je suis appuyée disparaît alors abruptement. La portière s'ouvre en grand et moi je tombe comme une fiente de mouette. Je m'écrase sur le trottoir, et cette fois j'en suis sûre, on est vraiment sur la terre ferme. Je gémis pour la forme, mais en vérité, je ne ressens pas la moindre douleur. Je suis tellement dans le gaz. Mes jambes se débattent un moment avant que je ne parvienne à les sortir de la voiture. J'essaye tant bien que mal de me redresser sur les coudes et je plisse les yeux. Où est passée ma porte d'entrée ?

Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

En tout bien tout honneur [Kayden] 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1431
POINTS : 4734



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyJeu 19 Juil - 22:37


En tout bien tout honneur

Kaylee & Aiden

J’suis toujours planté là, à la regarder quand elle réagit enfin. Enjouée comme peut l’être une personne outrageusement bourrée. Le petit somme dans la voiture n’a pas arrangé son affaire à ce que je vois ! Elle défait sa ceinture et commence à chercher comment actionner l’ouverture de la porte. J’suis dubitatif…elle a l’air de ramer sévère ma brunette préférée ! Mes yeux s’agrandissent de surprise et d’impuissance alors que je la vois essayer de s’extirper de la cabine, avec un équilibre tellement précaire que je vois malheur arriver sans rien pouvoir y faire ! Enfin si. En voulant la rattraper, je me tape le front dans le plafond de la voiture.

« Aieuh.. Kay ? Kay tout va bien ? Oh bon sang…. »

Je renonce à l’attraper depuis le siège conducteur et sort comme un boulet de canon de la voiture pour faire le tour et la récupérer sur le trottoir. Tout ça sans me casser la gueule à mon tour dans la précipitation. Je la rejoins enfin de l’autre côté !

« Oh Kay…. »

Elle est amorphe comme pas deux ! Je ne sais pas si je dois rire ou non. J’suis amusé et désolé en même temps. Je la vois se débattre avec ses jambes pour sortir totalement de l’habitacle pendant quelques secondes avant de réaliser que je pourrais l’aider. Quel con je fais ! Je me précipite pour passer mes mains sous ses bras et l’attirer vers moi en la soulevant. Une fois qu’elle est hors de la voiture pour de bon et que ses pieds touchent le sol, je la soulève encore pour la remettre debout. Oh ma Kay, t’as beau pas être lourde, tu me facilites pas la tâche !

« Aller, accroches-toi à moi. Oh non plutôt attends, tiens, vas-y, tiens-toi comme ça. Non non là. »

Je pouffe un peu en guidant sa main vers l’acier de la voiture pour qu’elle se maintienne au véhicule, le temps que je puisse m’accroupir devant elle. J’ai laissé tomber ma gêne un peu. J’essaie de faire vite pour pas la perdre une fois de plus.

« Aller grimpe sur mon dos ! »

Je sens ses bras s’étaler sur mes épaules pour entourer mon cou, et puis le reste de son poids dans le creux de mon dos. Je souris. D’une main j’attrape son bras droit pour la maintenir et de l’autre j’utilise la portière encore ouverte pour m’aider à me redresser. Pffiou ! Mes genoux tremblent un chouia dans le procédé. Mais ça, j’ai retrouvé mon équilibre, c’est plus facile une fois debout. Je glisse mes avant-bras derrière ses genoux pour la maintenir contre moi.

« Accroche-toi bien ! »

C’est risqué mais je soulève ma jambe pour me servir du pied et refermer la portière. La clef de la voiture est dans ma poche. Je tortille ma main pour réussir à appuyer sur le bouton et une fois l’engin fermé pour de bon, je redresse Kay sur mon dos.

« C’est parti ! »

J’essaie de voir si mon adorable petit sac à patates est encore conscient. Je me dirige sans attendre vers l’entrée de mon immeuble. J’espère ne croiser personne à cette heure. Pas que j’ai quelque chose à me reprocher mais…bon, j’ai pas envie d’avoir des racontars à notre sujet. Déjà que je serais chanceux si Gilberta la commère du rez-de-chaussée n’était pas derrière son rideau au moment où Kay s’est échouée sur le pavé. Faudra que je vérifie à la lumière qu’elle n’est pas blessée d’ailleurs…

Ouh la la…les escaliers. La joie d’un immeuble sans ascenseur. On met les vieux en bas et les jeunots en forme comme moi tout en haut. Quand je pense que je me suis laissé avoir par le propriétaire avec ce discours abusé là. Je commence à être en nage là. Oh miracle ma porte te voilà ! Je me concentre, la langue entre les dents pour ne pas faire tomber mes clefs en les mettant dans la serrure. Ça marche pas p’tain… ah. Mais quel con ! C’est sûr qu’avec la clef de la voiture… Je lève les yeux au ciel pour moi-même avant de prendre les bonnes. Là voilààà enfiiiin !! Je soupire de soulagement. Un miaou intrigué m’accueille. Enfin, nous.

« Hey Wob, je te représente ta sauveuse. Mais là, elle est momentanément indisponible. »

Je chuchote. J’avance en crabe jusqu’à mon canapé. Heureusement mon studio n’est pas grand ! Et j’essaie de déposer Kaylee aussi doucement que possible sur mon canapé. Je le déplierais pas ce soir, c’est sûr ! J’allume une petite lampe puis, je m’assois par terre. Le regard vers le visage de Kay. L’effort m’avait fait oublier l’état de la situation. J’avance ma main pour remettre une de ses mèches de cheveux derrière l’oreille. Mon corps s’électrise étrangement. J’ai maintes et maintes fois touché cette femme dans le monde des songes, en tout bien tout honneur bien évidemment. Mais cette nouvelle intimité me perturbe. Elle est sur mon canapé et on est TOUS SEULS ! Pour la première fois de ma vie je n’ai pas peur de voir qui que ce soit gâcher ce moment. Mon cœur bat comme un fou alors que ma main caresse encore sa joue, tout doucement.

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

En tout bien tout honneur [Kayden] 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

En tout bien tout honneur [Kayden] 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1459
POINTS : 8247



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyMar 24 Juil - 10:54



   
En tout bien tout honneur
Kayden ♥️

Je crois que je ris encore lorsque Aiden me hisse sur son dos et que mon corps nargue une fois encore la gravité. Ça provoque de drôles de sensations dans mon estomac. Les mains du Gardien rehausse mes cuisses sur ses hanches. Je suis ballottée une fois encore de droite à gauche, et finis le nez contre sa tempe. Il doit se mettre en marche, parce que le mouvement que je ressens alors me berce plus qu'autre chose. Ma joie s'apaise doucement alors que je resserre mes bras autour de lui, m'enfonçant lentement mais sûrement vers un sommeil lourd, accompagnée par les effluves de sa peau.

Je suis déjà repartis dans mes rêves de bateau, de piraterie et de chasse au trésor lorsque la voix lointaine de mon Gardien moussaillon parvient jusqu'à moi. Le monde s'inverse à nouveau autour de moi. Un support moelleux m'accueille. Je crois qu'une couverture est remontée jusqu'à mon menton, puis, je sens les doigts de ce garçon aux yeux bleus sur mon visage. Un soupir d'aise file doucement à travers mes lèvres.

- Bonne nuit, Jack, grommelé-je alors que le bleu azur d'une mer venue des Caraïbes se dessine dans ma tête.

L'ombre d'un célèbre pirate a encore le temps de trouver une signification dans mon esprit, puis c'est le trou noir. Je cède pour de bon entre les bras de Morphée.

*

Quelque chose de très léger, de doux et d'humide, glisse délicatement sur ma joue. Je me réveille peu à peu. Lorsque mes paupières tressaillent enfin avant de s'entrouvrir, ce sont les moustaches curieuses d'une boule de poils rousse qui m'accueillent avec plaisir. Un petit « miaou » me souhaite bonjour avant que le chat ne descende du canapé et file, la queue dressée, vers une autre pièce inaccessible à mon champ de vision. Mes sourcils se froncent tandis que je me redresse maladroitement. Où suis-je ? J'essaye de forcer sur mes souvenirs, mais pour l'heure je suis bien trop dans les vapes pour être efficace. Il y a eu mon anniversaire, la chanson d'Orion et de Sarah, peut-être un peu trop de boissons fortes et … Aiden. Je me fige dans mon récapitulatif de la situation alors que mon regard ensommeillé trouve par surprise le corps assoupi du Gardien. Je réprime un sourire amusé. Il s'est endormi assis, si bien que son front est venu se poser contre le bord du canapé durant la nuit.

Le puzzle devient plus clair dans ma tête. Je parcours l'intérieur de la pièce du regard. C'est petit et masculin. Je surprends une plante verte en train de dépérir dans un coin du salon, une tentative de déco avec des cadres qui n'est jamais allée jusqu'à son terme et … ah, là, un t-shirt abandonné sur le dossier d'une chaise. Je glisse une main jusqu'à mes lèvres pour ne pas rire tout bas. Avec mille précautions, je m'extirpe du canapé en faisant attention à ne pas le réveiller. J'enroule le plaid autour de mes épaules et m'aventure dans l'appartement. Je ne suis pas aussi curieuse d'habitude, mais Aiden me doit bien ça. Il occupe mes rêves depuis des années après tout.

Je trouve une salle de bain et hésite juste un instant avant de m'y engouffrer. Le miroir capte toute mon attention. J'y croise mon propre regard et grimace devant l'état de mon visage. Mon oreille se tend du côté du salon, mais rien ne bouge. Je passe un peu d'eau sur mon visage, essuie les vieilles traces de maquillage qui ont coulé et recoiffe plus ou moins mes cheveux en pagaille. Wobbly surgit brusquement sur le lavabo. Sa petite tête vient chercher la caresse alors qu'il se met à ronronner comme une locomotive. Ce chat est affamé et attend impatiemment qu'on lui donne son petit-déjeuné. Ma main se perd un instant dans la douceur de son pelage.

Je ne m'attarde pas plus et rejoins rapidement le salon. Aiden est probablement en train de se tuer les cervicales dans cette position. Je m'accroupis à côté de lui et l'observe un bref instant. Est-ce qu'il est venu dans mes rêves cette nuit ? Si oui, est-ce qu'il sait que je suis réveillée ? Lui à l'air bien endormi pourtant. C'est étrange de le voir ainsi. Pour un guerrier des songes, je me suis peut-être naïvement imaginé qu'il ne dormait jamais. Un sourire attendri se creuse sur mes lèvres alors que je lève une main vers son épaule.

- Aiden ? Aiden, réveille-toi …

Je grimace légèrement en secouant doucement son bras. Je me sens un peu cruelle de le réveiller alors qu'il semble avoir besoin de sommeil. Pourtant je ne me vois pas errer dans son intimité jusqu'à ce qu'il émerge, et encore moins partir comme une voleuse.

Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

En tout bien tout honneur [Kayden] 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1431
POINTS : 4734



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyMer 25 Juil - 14:54


En tout bien tout honneur

Kaylee & Aiden

La voir soupirer de contentement me fait drôlement plaisir. Je m’apprête à recommencer, avec la même douceur, mais voilà qu’elle prononce quelque chose. Bonne nuit, Jack. Ma main reste en suspens. Bonne nuit Jack ? Mais c’est qui ce Jack bordel ? Je retire ma main, puis je m’adosse au mur, regardant Kaylee avec angoisse. J’ai jamais entendu parler d’un Jack moi. Un de ses amants d’un soir ? Je ne me suis pas permis de fouiner partout. Oh bon sang. Je me prends la tête entre les mains. Je ne dois pas faire ça ! Mais…si elle pense à un autre alors qu’on est ensemble…c’est qu’elle ne veut pas être avec moi n’est-ce pas ? Raaah c’est insupportable. Je rage aussi silencieusement que possible. Mon regard dépité se porte sur la boule de poils orange qui vient renifler le bout de ma chaussure. Ah oui tiens. Faudrait ptet que j’enlève ça.

Je les repousse au loin et je laisse Wobbly venir faire sa locomotive contre moi. Ce chat a le don de m’apaiser, au contraire de ma chère invitée. Elle dort comme un bébé maintenant. J’ai cruellement envie de la rejoindre dans son rêve mais j’ai l’impression que ce serait pousser le bouchon. Déjà, elle est chez moi, elle dort sur ce qui me sert de lit. Je…erf. Mais ça m’aiderait à savoir qui c’est ce satané Jack. Je grogne pour moi-même. Mon rouquin m’adresse un regard réprobateur et je soupire puis je chuchote.

« T’as raison Wob’, j’vais essayer de ne plus penser à ça. »

Comme s’il avait compris, il vient fourrer sa tête dans ma main avec force pour me dire que tout va bien. J’aime mon chat. Je souris en reprenant mes caresses. Je n’ai aucune envie de dormir. Mes pensées vont et viennent. Je peux pas m’empêcher de la reluquer du coin de l’œil, très souvent, comme pour vérifier qu’elle est encore là. J’ai tellement peur qu’elle disparaisse. En même temps, elle est pas en état n’est-ce pas ? Je suis bougon et heureux en même temps. C’était pas du tout la fin de soirée à laquelle je m’attendais, mais au moins, elle a l’air de s’être bien amusée. Je baille un grand coup. Demain il faudra que je.

***

On me touche l’épaule. Je me sens tout engourdi. Aaah aaaaieuh. Mon cou me lance bordel. Quelqu’un prononce mon prénom…quelqu’un qui insiste.

« Hein ? Quoi ? Oui c’est moi ! »

Une voix douce et familière. Kaylee ! Mon cœur fait un bond et je me redresse en sursaut m’arrachant une grimace de douleur. Mon cou bon sang…Je me masse la nuque avec une main tandis que je la regarde en rougissant. Les souvenirs de la veille me reviennent un à un, et le fait que je suis complètement dingue d’elle m’apparaît de nouveau comme évident. Elle est tellement mignonne, même en après-soirée. Ses yeux…je me damnerais pour eux.

« Bonjour Kay’, bien dormi ? »

J’essaie de faire le gars qui est tout à fait à l’aise, mais je crois que c’est foutu. Puis, je réalise que c’est le matin, et qui dit matin, dit haleine de chacal bordel ! Je me redresse doucement pour permettre à mon dos de se remettre de sa position nocturne. Et c’est avec le sourire le plus gêné du monde que je la contourne pour rejoindre la salle de bain.

« Je reviens dans une minute ! »

Juste le temps de me rafraichir l’haleine avec un peu de dentifrice et de me passer un petit coup d’eau fraîche sur le visage. J’ai des cernes de trois kilomètres de long, mais on mettra ça sur le compte de la soirée. Je reviens frais comme un gardon. La main droite derrière la nuque et la gauche balayant l’espace autour de moi en guise de présentation des lieux.

« Bienvenue dans mon humble chez moi. Ou plutôt devrais-je dire garçonnière, vu qu’il n’y a que Wob’ et moi. Enfin, c'est ptet pas le meilleur terme, je veux pas dire que je fais des trucs bizarres ici non plus hein ! »

J'agite mes mains dans un signe de non non non ne t'inquiètes pas. Ptain mais quel abruti je fais... J'essaie de me rattraper du coup.

« Tu veux boire ou manger un truc ? »

Je désigne l’étalage de mes boites à thés et les étagères recouvertes de céréales et gâteaux en tout genre. J’ai même du café si elle veut. Mais instantané. Et puis du jus de fruits. Je peux aller à la boulangerie si besoin, je….oh merde et si elle veut directement partir ? Je m’estime déjà heureux qu’elle se soit pas enfuie comme une voleuse. Quoi qu’elle n’aurait pas pu. La clef de sa voiture est toujours dans mon jean. Quoique…elle aurait pu prendre un taxi. Raaah ta gueule cerveau ! Elle a même pas esquissé de geste de réponse encore !
MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

En tout bien tout honneur [Kayden] 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

En tout bien tout honneur [Kayden] 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1459
POINTS : 8247



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyDim 29 Juil - 10:45



   
En tout bien tout honneur
Kayden ♥️

Je regarde d'un amusement incertain le drôle de manège d'Aiden. Il sursaute, grimace, bondit sur ses pieds et disparaît dans un coup de vent avant de se rematérialiser à nouveau dans la pièce. Est-ce que c'est ma présence qui le rend comme ça ? Ou est-ce mon esprit encore endormi qui me donne l'impression que mon hôte est beaucoup trop vif pour ne pas être stressé ? Je ris devant ses explications hasardeuses. Il a l'air complètement gêné maintenant.

- Tu fais ce que tu veux dans ton intimité, Aiden...

Je souris en coin, peu scrupuleuse. Je ne suis pas sûre que l'enfoncer de la sorte soit venir en aide à son état d'angoisse avancé. Mes yeux courent à nouveau sur l'intérieur du studio. Donc, je suis bien chez mon Gardien.

- Je, euh … Je veux bien un café, s'il te plaît.

Une légère grimace trahit mes lèvres. J'ai un peu l’impression d'abuser de son hospitalité. Aiden m'a organisée une fête d'anniversaire, m'a de toute évidence ramenée chez lui pour m'éviter de dormir sur le trottoir, et maintenant, il vide ses placards pour le confort de mon estomac. Mon attention finit de faire le tour des lieux, et la dernière vérité tombe : il n'y a pas de chambre ici, j'ai occupé l'unique lit de cet appartement. Et Aiden a dormi par terre. À cette constatation je me sens piquer un fard. Bravo, à présent c'est moi qui suis plongée dans l'embarras.

- Alors, hm … J'espère que je n'ai rien dis ou rien fais de trop dérangeant hier …

Je passe une main gênée sur mon visage avant de laisser mes doigts tripoter mes cheveux. L'avantage, c'est que je suis au moins certaine qu'il ne s'est rien passé de libidineux. Je crois que je serais réellement morte de honte si je m'étais réveillée sans vêtement et sans souvenir ce matin. Il me serait devenu impossible de regarder Aiden en face après ça, je me serais enfuie sans un mot et j'aurais bloqué son numéro de téléphone à tout jamais, m'enterrant pour de bon sous une couche d'humiliation générée par les cendres de mon amour propre. Enfin, ce n'est pas l'idée en elle-même qui me rendrait folle. Je veux dire … Coucher avec Aiden ce n'est pas … Oh bon sang mais qu'est-ce que je raconte ?! Ma paume vient s'écraser avec un peu plus de force contre mon front. Les lendemains de soirée sont toujours compliqué. J'adresse un sourire léger au Gardien qui doit vraisemblablement me prendre pour une dégénérée et me force à le rejoindre dans la petite cuisine, sans me laisser envahir par une flopée d'images horriblement embarrassantes. Je me racle la gorge.

- Dis … Les Gardiens … Ils n'ont aucune faculté dans la réalité ? Je veux dire … Si je pense à une banane là, tu n'es pas capable de le lire dans mes pensées ?

Il y a un moment de flottement tandis que je regarde Aiden avec le plus grand sérieux du monde. Je finis par rire nerveusement en chassant l'interrogation du revers de la main.

- Comment va ta nuque ?

Détourner l'attention, ouais, c'est une bonne stratégie ça.

Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

En tout bien tout honneur [Kayden] 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1431
POINTS : 4734



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyLun 6 Aoû - 19:03


En tout bien tout honneur

Kaylee & Aiden

Aaaaah, mon dieu ce petit sourire en coin et ce regard qui veut tout dire. Noooon elle n’a pas le droit de me faire ça. Mon cœur bondit comme un fou. Je suis partagé entre la gêne, parce que bon, elle est juste en train d’en rajouter une couche là ! Et puis, y’a aussi la joie. La joie qu’elle me taquine. Je suis presque soulagé qu’elle n’ait pas déjà dit qu’elle allait rentrer chez elle. Elle accepte un café ! Yiiiss ! Je retrouve le sourire et me précipite pour remplir et allumer la bouilloire.

« Bon par contre, c’est de l’instantané, j’espère que ça ne te dérange pas. Je suis plutôt thé. Mais il est bon selon ma mère ! »

Merde. Si je commence à parler de ma mère, ça craint. Ça fait tellement vieux garçon de dire ça. C’est comme si je lui disais indirectement, y’a aucune nana qui rentre chez moi, juste ma maman, tellement j’attends la bonne. Nan mais franchement, elle va penser quoi de moi ? Y’a bien Momo qui passe de temps en temps, mais, jamais pour le ptit déj. La bière au ptit déj ? Yurk. Je m’étale pas sur le sujet du café en tout cas et je dépose le sucre à côté du pot de café. Je sors deux mugs. Un avec l’Étoile noire et un avec l’Anneau de Sauron et quelques autres objets de LA quête. Plus geek tu meurs. Mais je les trouve cool, j’ai envie de les lui montrer. J’installe le pot de café instantané à côté.

« Je t’en prie, sers-toi ! Prends le mug que tu veux. »

Je lui indique le tabouret de bar. Ma cuisine est petite mais très bien équipée et j’ai un plan de travail qui me sert de table à manger. Pour une fois, je ne serais pas seul. Pendant ce temps je me remplis une boule de thé noir russe. Je suis bien curieux de voir quelle tasse elle va choisir. Celle du Seigneur des Anneaux a une valeur toute particulière pour moi. Je l’ai achetée non longtemps après avoir rencontré Kay pour la première fois en songe. Je souris comme un idiot à chaque fois que j’y pense. C’était une merveilleuse rencontre et une merveilleuse aventure qui a pris vie sous une différente forme dans la réalité. Sa question me surprend, je la regarde avec un petit sourire en coin, juste pour la faire baliser.

« Et bien….je pense que c’est mieux que tu ne t’en souviennes pas. » J’ai un petit rire attendri. « Mais si tu y tiens, je peux te raconter en détails notre sortie du bar et notre arrivée chez moi. Oh tiens d’ailleurs. » Je sors la clef de sa voiture de mon jean et je la pose devant elle sur la table. « Je te la rends, maintenant tu es en état de conduire. »

Mon regard se repose sur Kaylee une fois la clef posée. Elle semble gênée et perdue dans ses pensées. Je hausse un sourcil intrigué mais je souris. Elle est si mignonne. Je me demande bien ce qu’il peut se passer dans sa tête à présent. Visiblement quelque chose d’important vu le facepalm qu’elle vient de s’administrer. Probablement aussi quelque chose qu’elle ne veut pas que je sache vu la question qui tombe. Je souris une fois de plus, l’air mystérieux cette fois. Et sur le ton le plus sérieux du monde, je lui annonce :

« Tu penses à une banane. »

Je pouffe de rire. Ok ma blague était vraiment nulle, mais c’était facile. Puis c’est le matin, faut pas m’en demander beaucoup. J’avoue que je donnerais cher pour lire ses pensées des fois, mais non les Gardiens ne font pas ça. Je crois que c’est mieux, on a déjà accès à tellement de choses dans les songes. Je vais pour répondre mais elle me pose une autre question. Je souris encore une fois.

« Ça va beaucoup mieux, merci. »

J’insiste pas sur le sujet, j’ai pas très envie d’aborder le pourquoi du comment j’ai dormi par terre, ni qu’elle a mentionné le nom d’un gars, ni que je lui ai caressé la joue…Je rougis à mon tour. Je suis soulagé qu’on ne sache pas lire les pensées des gens. J’apporte la bouilloire d’eau chaude et j’ajoute sur la table des biscuits ainsi que du pain, de la confiture et de la pâte à tartiner. Plus sérieusement, alors que je m’installe en face d’elle, je lui dis :

« Non les Gardiens ne lisent pas les pensées dans la réalité. Ce serait abusé quand on y pense. »

Je guette sa réaction et je rajoute. « Il y a autre chose que tu veux savoir à ce sujet ? D’ailleurs…ça va ? Tu ne te sens pas trop mal vis-à-vis de ça ? Je sais que…bon c’est quand même assez incroyable. » Je me gratte la nuque.
MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

En tout bien tout honneur [Kayden] 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

En tout bien tout honneur [Kayden] 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1459
POINTS : 8247



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyLun 20 Aoû - 19:41



   
En tout bien tout honneur
Kayden ♥️

Je prends un peu plus confiance alors qu'Aiden m'invite à m'asseoir à sa table. Il n'a pas l'air d'essayer de me faire comprendre qu'il faut que je parte de chez lui. Visiblement j'ai le droit d'abuser encore un peu de sa gentillesse. Je me hisse sur le tabouret et me dandine pour m'installer confortablement sur le siège, posant d'office mes coudes sur le bar avant de caler mon menton contre mes deux poings. J'attends sagement ma boisson chaude. Café instantané ou non, qu'importe. J'espère juste que Maman Fawkes ne m'en voudra pas de piquer dans ses stocks.

Je fais une petite moue dubitative devant le choix de mugs qui s'offre à moi. Finalement j'opte inconsciemment pour la tasse décorée en l'honneur de Tolkien. Mes doigts glissent distraitement sur le dessin tandis que je laisse mon hôte préparer le petite déjeuné. Sa réponse à ma question me crispe de haut en bas. Je lui lance un regard incertain avant de grimacer. Le comportement d'Aiden est douteux. Ai-je vraiment envie de savoir ce qui s'est passé ? De savoir de quelle manière j'ai encore réduit à néant la moindre once de fierté que je suis susceptible d'avoir ?

- C'était si horrible que ça ? Couiné-je en me cachant derrière mes paumes. Je veux juste m'assurer que je n'ai pas eu de comportements inappropriés. Ou que je n'ai pas fais de propositions indécentes. Ou je ne sais quoi d'autre d'horriblement gênants …

La situation ne s'arrange pas lorsqu'il parle de banane. Je pique un fard monstrueux et me jette presque sur les clés de voiture qu'il a déposé sur la table pour m'appliquer à les ranger dans la poche de mon jean et ainsi cacher mes joues rouges. Pourquoi faut-il que j'y vois une allusion salace, alors que je craignais justement qu'il perçoive mes pensées bien peu catholiques ? Aiden s’esclaffe et moi je lâche un petit rire plus nerveux que naturel.

- Tu n'étais pas obligé de dormir par terre, tu sais … Hm.

Je me concentre et savoure la chaleur du café à travers les parois du mug. Aiden a finalement pitié de mes angoisses et me révèle la vérité sur ses super-pouvoirs. Qu'il n'a pas en l’occurrence. Je me retiens de soupirer de soulagement et souris avec plus de souplesse.

- C'est vrai, acquiescé-je.

Heureusement que les Gardiens ne sont pas capables de lire dans les esprits. Aiden n'aurait rien loupé du cheminent franchement effrayant de mes pensées, le jour où nous nous sommes retrouvés pour de vrai devant l'hôtel de ville.

- Non. Ça va, déclaré-je en réponse à ses interrogations, sans hésiter, avant de lui adresser un léger sourire rassurant.

Je ne suis certainement pas la seule dans cette situation. Les gens comme lui passent sûrement par-là, eux aussi. Découvrir du jour au lendemain qu'il est possible de voyager dans l'inconscient des gens, ce n'est pas un truc facile à avaler. Je suis certaine que bons nombres de Gardiens ont été enfermés malgré eux dans des hôpitaux psychiatriques pour avoir parler de ces choses extra-ordinaires. Un frisson d'horreur me parcourt à cette idée.

- Ne t'en fais pas pour moi, Aiden. Tout va bien.

Je souris à nouveau pour donner plus de poids à mes paroles. Et si ça n'avait pas été le cas ? Si j'avais mal vécu ses révélations ? Si je n'avais pas supporté d'apprendre son existence réelle ? Je frémis à nouveau. J'ai encore du mal à m'y faire. À accepter totalement cette vérité. Que l'homme qui m'a accompagnée au cœur de ces moments si intimes que sont mes rêves respire bel et bien le même oxygène que moi. La remarque d'Orion à ce sujet me revient en tête. Mon meilleur ami s'était fait un plaisir de me chambrer en soulignant qu'Aiden était probablement le représentation parfaite de mes fantasmes. Je souffle silencieusement pour mieux évacuer la nouvelle bouffée de chaleur qui éclate dans ma poitrine. Et si c'était vrai ? Je reporte mon attention sur lui.

- Mais toi, tu ne risques pas d'avoir des problèmes ? Et si tes collègues nous avaient vu hier soir ? Ils auraient pu faire le rapprochement, non ?

Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

En tout bien tout honneur [Kayden] 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1431
POINTS : 4734



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyJeu 6 Sep - 10:47


En tout bien tout honneur

Kaylee & Aiden

Elle est tellement….tellement……a-do-rable. J’espère que je souris pas trop comme un con. Parce que là, bin, j’suis complètement sous le charme. J’ai tellement envie de la prendre dans mes bras, de l’embrasser. Mais. Non. Peut-être plus tard, peut-être….jamais. Qui pouvait prédire l’avenir ? J’ai parfois l’impression d’être ce gars amoureux de sa meilleure amie. Qui la regarde de loin, avec le cœur qui bat la chamade mais qui restera éternellement friend-zoned parce que pas fichu de se déclarer ! Je me blase tout seul alors que ma chère Kaylee se débat avec elle-même et les souvenirs qui lui manquent après cette soirée bien arrosée.

« Tu n’as rien proposé d’indécent ne t’en fais pas ! »

Même si j’aurais bien aimé. Encore une fois, je n’aurais pas été en mesure d’accepter, par respect pour elle. On ne profite pas des femmes sous influences de l’alcool ou autre. Non, hors de question. Sa remarque sur le fait que je n’étais pas obligé de dormir par terre me fait sourire. Déplier le canapé aurait été particulièrement compliqué et…. La suite bien plus que gênante. J’ai un mal de cou phénoménal, mais je préfère ça. Je poursuis mes explications sur l’absence de superpouvoir hors songes pour les Gardiens. Elle a l’air sacrément soulagée. Je porte mon thé noir à mes lèvres alors qu’elle m’annonce ne pas avoir besoin de plus d’explications. Je suis étonné, il y a pourtant encore des milliers de choses à demander. Elle ajoute quelque chose. Je lui souris tendrement.

« Bien sûr que je m’en fais ! Tu l’as très bien pris, dans le cas contraire…je ne me serais jamais pardonné d’avoir foutu le foin dans ta vie. »

C’est le fardeau des Gardiens, ce genre de secrets. La frustration d’aimer une personne qui ne nous connait qu’en rêve. Savoir qu’elle existe et qu’elle ne sache pas que c’est le cas pour nous aussi. Non, normalement, j’aurais dû rester hors de la vie de Kaylee, pour toujours. Je remercie son imagination fertile et le fait qu’elle ne soit pas une nana barbante et terre à terre. La faculté qu’elle a d’accepter ce genre de possibilités, même si cela la dépasse. C’est sûrement pour ça qu’elle ne veut pas en savoir plus pour le moment. La question suivante me laisse un peu plus gêné, mais, je ne veux pas la faire culpabiliser inutilement, alors, j’essaie d’avoir le plus détaché possible, et puis, elle est tellement mignonne de se soucier de moi que mon sourire n’a aucun mal à être naturel.

« Et bien…si mes collègues apprennent que je t’ai tout raconté, oui je vais me faire taper sur les doigts. Et cette fois j’aurais une interdiction totale d’entrer dans le monde des songes. Probablement. »

Merde. J’ai pas réfléchis en disant ça. Je fais une moue un peu résignée pour masquer ma gêne. J’espère qu’elle ne rebondira pas là-dessus, je ne suis pas encore près à parler de mon statut qui rend ma présence dans ses rêves totalement illégale depuis bien des années. De toute façon, si les gardiens se décident à me punir, qu’y pourrais-je ? Les conséquences seraient certainement désastreuses pour moi, comme une surveillance pour voir si je suis pas en train de me balader dans le monde des songes, voire pire, une garde constante sur le songe de Kay pour m’intercepter. Même Riley pourrait rien faire pour moi. J’espère que le Faiseur ne peut pas totalement me retirer cette capacité. Un frisson d’horreur me parcourt l’échine. C’est mon bien le plus précieux cette capacité. Je me dépêche de penser à autre chose, sinon je vais commencer à déprimer !

« Mais par rapport à hier soir, il n’y a aucun risque. C’est pas comme si ça se racontait au premier venu ! »

Je lui souris. Il y avait bien Oliver hier soir. Mais je doute qu’il ait fait le rapprochement. Sauf si… sauf si Kaylee lui en a parlé à lui aussi. Mais il faudrait qu’elle sache qu’il est un Gardien.. et puis, n’aurait-il pas déclenché l’alerte auprès des hauts gradés si c’était le cas ? S’il savait quelque chose ? Par curiosité, je demande :

« Tu en as parlé à quelqu’un de ton côté ? »

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

En tout bien tout honneur [Kayden] 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

En tout bien tout honneur [Kayden] 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1459
POINTS : 8247



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] EmptyJeu 6 Sep - 14:03



   
En tout bien tout honneur
Kayden ♥️

Les paroles d'Aiden ne me rassurent qu'à moitié. Si vraiment une chose dérangeante s'était produite, il serait bien trop poli pour me l'avouer. Et puis de toute façon je serai bien vite fixée. La plupart de mes amis et la quasi-totalité de mes collègues étaient présents hier soir. D'ici quelques jours mon entourage se sera fait un plaisir de me rappeler tous les éléments compromettants de la fête. À cette idée, une pointe de curiosité malsaine apparaît au fond de ma tête ; qu'est-il advenu de cette fille trop entreprenante avec laquelle je me suis presque crêpée le chignon ? Une petite moue mesquine traverse brièvement mon visage. J'espère qu'elle a passé une horrible soirée, seule avec son sale caractère.

L'aveu d'Aiden me fait relever les yeux vers lui. Je cache mon embarras en trempant mes lèvres dans le café fumant. C'est trop chaud, mais je préfère prendre sur moi et sauver la face en faisant comme si de rien n'était. Mettre le foin dans ma vie ? Oh, je n'ai pas vraiment besoin de tant d'effort. Ça me rappelle d'ailleurs que mon voisin a menacé de me faire un procès pour de bon cette fois, parce que mon chien s'est amusé à détruire et déraciner toutes les salades de son potager l'autre jour. Il faudrait peut-être que je songe à déménager. Ou à emmener plus souvent mes animaux aux cours de dressage.

- Je crois qu'une partie de moi t'en a voulu pendant un moment, ajouté-je avec un haussement d'épaules.

Puisqu'il a lancé la première vague d'aveu, je décide de me laisser entraîner par ce courant et d'y ajouter mes petites révélations personnelles. Un instant je repense à ce rêve étrange qui a suivi l'apparition fracassante d'Aiden dans mon existence. Je me souviens encore de la tension qui m'habitait avant que je ne m'endorme, de la violence de mes émotions oniriques, du combat acharné et des cris accusateurs. Peu à peu, en y réfléchissant, je me suis rendue compte que cette même partie de moi dont je lui parle, celle qui a été furieuse d'apprendre la vérité, est aussi celle qui est le propice à accepter toute cette histoire. Aussi invraisemblable soit-elle. Une part de mon esprit semble avoir une vision parfaitement claire de la situation, tandis que l'autre nage toujours au cœur d'un brouillard qui tend doucement à se dissiper. Il est étrange de se dire que c'est ma rationalité qui m'empêche de souffler totalement, alors que mon inconscient, lui, est déjà en paix avec tout ça.

- C'était le fruit du hasard de toute façon, non ?

Je lui souris maladroitement. Sourire presque aussitôt chassé par les mots qui s'échappent ensuite de ses lèvres. J'ignore ce qui m'interpelle le plus. Le fait qu'il parle d'une « interdiction totale » de rejoindre ce monde immatériel, ou plutôt ce détail perturbant résidant dans ces deux petits mots : « cette fois ». Cette fois quoi ? Il y aurait donc déjà eu une première fois ? Mes sourcils se sont froncés d'emblée sur mon front. Ma langue s'apprête déjà à poser des questions. Mais une vibration surprise dans la poche de mon jean coupe court à mes suspicions. Surprise, je gigote quelque peu pour extirper mon téléphone portable de mon pantalon. Je suis étonnée de le retrouver là, et en bon état surtout.

Les inquiétudes générées par les propos d'Aiden disparaissent de mon esprit à l'instant où je vois le nom d'Abel se matérialiser devant mes yeux. J'écoute distraitement mon hôte alors que, déjà, mes yeux parcourent le contenu du SMS. Mon frère réclame ma présence, sans préciser de raison particulière.

Je relève la tête vers le Gardien, reprenant avec plus ou moins de mal le fil de la conversation. Il me faut quelques secondes pour redonner un sens à la question qu'il vient de me poser.

- Non … Enfin seulement à Orion. Mais je t'avais promis de tenir ma langue depuis. Je n'en ai pas reparlé.

Je m'en voudrais d'apprendre qu'Aiden s'est attiré des ennuis à cause de moi. Pourtant je ne peux pas m'empêcher d'en revenir à mon cellulaire. Une crainte toute nouvelle s'incruste dans mon cœur. Mon frère a besoin de moi. Peut-être que quelque chose de grave s'est produit ? A-t-il fait une bêtise ? Un acte regrettable ? Le poids de sa dépression me noue la gorge. C'est plus fort que moi, je saute du tabouret.

- Aiden, je … Il va falloir que je parte. Je suis désolée. C'est Abel, il … Enfin c'est compliqué. Je t'expliquerai.

Je souris, quelque peu mal à l'aise. Je ne me vois pas lui exposer la santé mentale de mon frère comme si on parlait de la météo. Après tout Aiden n'a rien à voir avec ça. Ça ne devrait même pas l'intéresser. Ce n'est pas son fardeau. N'est-ce pas ?

- Merci pour tout.

Je contourne le bar, abandonnant là ma boisson à peine entamée, pour venir presser son bras dans un geste reconnaissant. Mes lèvres viennent déposer un baiser sur sa joue. Je me recule déjà, lui faisant un signe avec mon portable.

- Je t'appelle d'accord ?

Un dernier sourire et je finis par filer. Comme une voleuse, finalement.

end  :03:
Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



En tout bien tout honneur [Kayden] Empty
MessageSujet: Re: En tout bien tout honneur [Kayden]   En tout bien tout honneur [Kayden] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

En tout bien tout honneur [Kayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-